Incapable de travailler ou impossibilité de se rendre au travail : le certificat médical de quarantaine est mis en place

Le modèle a été décidé ce lundi lors de la tenue de la Conférence Interministérielle Santé publique.
Le modèle a été décidé ce lundi lors de la tenue de la Conférence Interministérielle Santé publique. - © DIRK WAEM - BELGA

Vous êtes incapable de travailler ou apte à travailler mais vous ne pouvez pas vous déplacer et vous rendre au travail ? Vous pouvez désormais fournir un certificat médical "de quarantaine". Le modèle a été décidé ce lundi lors de la tenue de la Conférence Interministérielle Santé publique, qui a abordé plusieurs questions liées à l’épidémie de coronavirus en Belgique.

Pendant toute durée de la crise du Covid-19, un certificat médical spécifique pourra donc être utilisé : il a été développé sur la base des accords avec le Conseil National du Travail.

Pour les consultations avec ou sans contact physique

Concrètement, le médecin pourra le délivrer, lors des "consultations avec contact physique ainsi que pour les contacts téléphoniques", précise un communiqué de la Conférence interministérielle Santé publique, qui réunit notamment l’ensemble des ministres en charge de la Santé dans notre pays. "Il s’agit d’un modèle uniforme qui s’applique à toutes les entreprises", précise la Conférence. "Ce certificat est applicable pour deux situations : l’employé est incapable de travailler ; l’employé est apte à travailler, mais ne peut pas se déplacer et se rendre sur son lieu de travail ("certificat de quarantaine")."

Champ d’application étendu à toutes les personnes

"Le champ d’application du certificat concerné sera étendu à toutes les personnes, quel que soit leur statut social", précise encore le communiqué. Les modèles de certificats concernés sont publiés sur le site Internet de l’INAMI à partir de ce lundi et "intégrés dans les progiciels des médecins généralistes" au cours de cette semaine.

Au niveau des conséquences financières pour les personnes concernées, "les employés, les indépendants et les fonctionnaires incapables de travailler perçoivent des indemnités de maladie ordinaires après une éventuelle période de salaire garanti" (tous les détails à lire ici sur le site de la Sécurité sociale).

Par ailleurs, "les employés et les fonctionnaires à qui l’on demande de se mettre en quarantaine peuvent continuer à percevoir un salaire dans la mesure où le télétravail est possible. Dans la mesure où cela n’est pas possible, les salariés perçoivent des allocations de chômage temporaire sur la base du certificat médical de quarantaine qu’ils remettent à l’employeur."

Les indépendants qui sont mis en quarantaine, pour leur part, pourront demander un droit passerelle via leur caisse d’assurance sociale.