Identitaires Ardenne: un groupe d'extrême droite prône la haine et la violence en Wallonie

Identitaires Ardenne: un groupe d'extrême droite qui prône la haine et la violence en Wallonie
Identitaires Ardenne: un groupe d'extrême droite qui prône la haine et la violence en Wallonie - © Tous droits réservés

Ces derniers jours, l'actualité a mis en lumière ce groupe flamand d'extrême droite,"Schild en Vrienden". Côté francophone, Unia, l'institution qui lutte pour l'égalité et contre la discrimination, pointe du doigt une autre formation en province de Luxembourg, nommée "Identitaires Ardenne". Ce groupuscule d'extrême droite se définit comme un parti politique de droite. Il compte d'ailleurs présenter une liste aux élections communales et une autre aux provinciales en octobre prochain.

Le groupe a proféré des menaces

Selon Patrick Charlier, responsable d'Unia, "ce groupe identitaire fait l'objet de poursuites judiciaires actuellement en province de Luxembourg. Le magistrat de référence de lutte contre le racisme a décidé d'entamer des procédures. C'est un groupe qui a notamment menacé sur les réseaux sociaux le centre d'intégration de Luxembourg. Il a aussi menacé de prendre des mesures lorsqu'il y a des activités liées à la diversité".        

Des propos homophobes

Dans un article du journal Le Soir du 7 octobre 2017, le procureur du Roi d'Arlon parlait d'un groupe qui tient "des propos homophobes". Il ajoute qu'une "enquête fait suite à une manifestation organisée par ce groupuscule à Arlon contre les migrants".
Plusieurs perquisitions ont déjà eu lieu l'an dernier dans le cadre de ce dossier et plusieurs profils déjà identifiés.

La page Facebook de "Identitaires Ardenne" n'est plus accessible. Son porte-parole, Dimitri François, a notamment adressé un courrier à une série de bourgmestres et députés concernant l'organisation d'une manifestation de soutien aux migrants. Il s'exprimait à l'époque en disant que "l'Ardenne ne veut pas de migrants chez elle". Unia a d'ores et déjà déposé une plainte à l'encontre d'Identitaires Ardenne.   

Les suspects se présentent aux élections

Des perquisitions ont été menées aux domiciles des deux suspects qui alimentaient les publications Facebook du groupe. Ils ont été arrêtés puis rapidement relâchés. Le dossier est toujours à l'instruction, mais rien n'empêche les deux hommes de se présenter aux élections communales. 

Il semblerait que "Identitaires Ardenne" soit un mouvement isolé et peu organisé.

 

=> L'extrême-droite francophone n'a pas de poids politique, mais elle existe

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK