Hospitalisation: factures en baisse, honoraires en hausse

Selon la Mutualité Chrétienne (MC), la facture pour un patient résidant en chambre double (80% des cas d'hospitalisations) est "sous contrôle" et a même un peu baissé en 2008.

Toutefois, des hôpitaux continuent de facturer des suppléments d'honoraires et sept hôpitaux concentrent 80% de ces suppléments d'honoraires. Selon la MC, les suppléments d'honoraires en chambre double sont les plus élevés à l'hôpital E. Cavell (Bruxelles), le CHC St Vincent Ste-Elisabeth (Liège) et la Clinique Ste Anne-St Rémi (Bruxelles).

"La MC demande davantage de clarté sur cette situation. Elle continue donc à défendre l'idée de lier une partie du budget des moyens financiers des hôpitaux à l'absence de suppléments d'honoraires dans ces types de chambre (double)", explique la MC.

Pour la Mutualité Chrétienne, le risque le plus important pour le patient d'avoir une facture élevée est d'opter pour une chambre individuelle.

Le deuxième risque d'une facture élevée pour le patient est la nécessité, lors d'un traitement, d'avoir recours à des implants ou à des dispositifs médicaux invasifs. "Dans ce cas, la MC demande que les budgets prévus par l'INAMI soient effectivement utilisés en vue d'améliorer le remboursement", souligne la MC.

Jean Hermesse, secrétaire général de la Mutualité Chrétienne, donne les détails de l'étude au micro de Claire Pecheux.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK