Honoraires payés en retard: les médecins des prisons sont en grève

Les médecins des prisons sont en grève
Les médecins des prisons sont en grève - © Archive RTBF

Depuis ce lundi les médecins des prisons sont en grève. Ils en ont assez de ne pas être payés ou d'être payés avec retard. Sans réaction de la ministre de la Justice Annemie Turtelboom l'action devrait se poursuivre.

Ils en ont assez de se battre : les médecins, dentistes, kinés, psychiatres, logopèdes demandent depuis près de deux ans une régularité dans le versement de leurs honoraires.

Ils ne savent jamais quand ils vont être payés. Pour l'instant, il y a trois mois de retard. Cette régularité avait pourtant été promise.

Mais c'est loin d'être le seul problème. Il y a les gardes qui sont devenues gratuites. Mais aussi le budget en nette diminution alors que les médecins sont confrontés à des pathologies souvent lourdes.

Les visites sont souvent brèves. C'est en quelque sorte toute la manière de soigner en prison qui devrait être remise sur le métier.

En attendant, les détenus qui ont besoin de soins urgents devront quitter la prison pour l'hôpital, accompagnés de deux policiers. Ce qui fait déjà grogner certains bourgmestres.

Michel Lagase

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK