Hitler, mentor des socialistes? Un responsable carolo du Parti populaire "recadré" après ses propos sur Facebook

L e président du Parti Populaire Mischaël Modrikamen ​​ne cautionne pas la critique envers le Parti Socialiste, mais ne parle cependant pas d'exclusion.
2 images
L e président du Parti Populaire Mischaël Modrikamen ​​ne cautionne pas la critique envers le Parti Socialiste, mais ne parle cependant pas d'exclusion. - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Pierre Mathieu, ce nom ne vous évoque peut-être rien, il est en fait responsable de la section Carolo du Parti Populaire, membre du Conseil National de ce parti, et par ailleurs candidat aux élections communales du 14 octobre prochain.

Le 7 mai dernier, il commentait l'actualité sur son profil Facebook, en reprenant les dernières déclarations du président du Parti Socialiste Elio Di Rupo. A ce sujet il écrit:

"M. Di Rupo j'ai pour vous une histoire : le socialisme était après la guerre de 40-45 un événement important pour modifier les conditions de vie des ouvriers et leurs familles et vos idées ont dérapés pour vos profits personnels.

Rappelez vous qu'un autre socialiste dans cette même époque a créer pour le bien publique la baignoire privée , la voiture du peuple la Volkswagen, une mutuelle et des conditions de vie meilleurs pour tous et ça a aussi dérapé. Et t-il besoin de vous dire que Hitler ,votre mentor vous a motivé?

Vous avez été super dans cette période et maintenant vous êtes les champions de détournements financiers et de profits (illicites) pour lesquels vous ne remboursez jamais un centime car vous avez (avec brio réussi à mettre dans vos proches toute la classe politique et la justice) Alors , arrêtez les frais et après 40 ans de soumissions et asservissement à votre politique il est temps que la population se reprennent en mains . Je n'engage que moi : Pierre Mathieu "

Il persiste et signe

Contacté par nos soins, Pierre Mathieu assume ces propos. Il estime ne faire qu'un parallèle avec l'histoire, et, selon lui, ne compare pas le socialisme avec Hitler. Il recadre aussi " Je ne tiendrai pas de propos négationnistes, ayant moi-même des origines juives." Selon lui, il n'y a pas de problème.

Ce n'est pas la première fois qu'un responsable du Parti Populaire tient des propos polémiques. Pour rappel en septembre 2014, Jean Libert, responsable du Parti Populaire de Mons, avait fait l’apologie du parti néo-nazi grec Aube Dorée. Il avait été exclu du parti.

En ce qui concerne Pierre Mathieu, le président du Parti Populaire Mischaël Modrikamen ​​ne cautionne pas la critique envers le Parti Socialiste.

Il ne parle cependant pas d'exclusion, mais évoque un recadrage au sujet de propos maladroits. Il pointe aussi l'origine de la médiatisation, de la part de la "droite citoyenne". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK