Herrmann-Debroux: François Bellot pointe la négligence bruxelloise et le "sous-investissement"

Herrmann-Debroux: François Bellot pointe la négligence bruxelloise et le "sous-investissement"
Herrmann-Debroux: François Bellot pointe la négligence bruxelloise et le "sous-investissement" - © THIERRY ROGE - BELGA

François Bellot, ministre fédéral de la Mobilité, faisait le point dans Matin Première sur la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux et comment on avait fait pour en arriver là. Il n'a pas hésité à parler de négligence: "Quand je lis et que j’entends les résultats de la Commission bruxelloise et qu’on a sous-investi dans le passé dans l’entretien des ponts, on a négligé les choses. Je pense qu’il y a eu un sous-investissement malgré les investissements des techniciens, mais ça ne remonte pas à hier, je pense que c’est depuis la régionalisation du ministère des Travaux publics où la ligne budgétaire liée à l’entretien des grands ouvrages d’art a été réduite de manière significative et on aboutit à la situation d’aujourd’hui."

"Je prends toujours l’exemple, quand vous voyez une goutte d’eau apparaître dans votre toiture, ce n’est rien une goutte d’eau, mais si vous ne résolvez pas le problème, les poutres maîtresses vont pourrir et vous devrez les remplacer. C’est exactement la même chose dans le cas des tunnels et des ponts".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK