Hal fait enlever les panneaux pour l'affichage électoral

RTBF
RTBF - © RTBF

Le bourgmestre de Hal, Dirk Pieters (CD&V), a décidé jeudi matin de faire enlever tous les emplacements prévus pour l'affichage électoral. Il estime que l'ordre public est menacé à présent que les francophones ont annoncé leur intention de venir en nombre dans la commune pour coller leurs affiches.

Mercredi, un juge du tribunal de première instance de Bruxelles, siégeant en référé et en néerlandais, avait en effet estimé que le règlement de police de la commune flamande enfreignait les principes constitutionnels d'égalité et de non-discrimination en interdisant l'affichage électoral sur les panneaux communaux à tout parti n'étant pas représenté au Conseil communal, des espaces étant toutefois réservés aux autres listes flamandes non représentées au Conseil.

Mercredi soir, le bourgmestre de Hal avait indiqué que conformément au jugement en référé, le bourgmestre non nommé de Linkebeek Damien Thiéry, candidat sur la liste MR aux élections européennes et auteur de la plainte en référé, pourrait utiliser les panneaux communaux pour sa campagne électorale. Il avait cependant ajouté que la commune restait désireuse de voir ces panneaux rester réservés aux candidats flamands, "tout en continuant comme par le passé à ne pas intervenir contre les francophones qui ne s'en tiendraient pas à cela".

Dirk Pieters affirme à présent qu'il redoute des heurts entre Flamands et francophones, après l'annonce faite par ces derniers de venir en grand nombre à Hal pour procéder à des affichages. Le bourgmestre estime dès lors que la sécurité est mise en péril. Il a donc décidé de faire enlever les panneaux dans le courant de l'après-midi.

(M.S. avec Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK