Hal: 4000 dispositifs de sécurité commandés, 800 placés

Les commandes de dispositifs de sécurité ont été lancées pour 4000 croisements importants du réseau ferroviaire belge, et 800 sont actuellement placés, a relevé vendredi le président de la Commission de l'Infrastructure de la Chambre, François Bellot (MR).

François Bellot s'exprimait sur les ondes de Bel-RTL.

Evoquant un rapport de 2006 faisant état "de retards importants de la Belgique par rapport aux pays voisins", François Bellot s'interroge sur un "attentisme des autorités belges par rapport aux normes européennes". "Il y a eu une période perdue dans les années 90", juge-t-il.

L'équipement d'un TBL1+ (système de sécurité national) coûte 30 000 euros par engin roulant, et l'ETCS (système européen) 300 000 euros, souligne François Bellot. "Les commandes ont été passées il y a déjà un certain temps pour équiper 4000 des 10 000 croisements importants en Belgique. Actuellement, 800 croisements sont équipés", observe le député, qui stigmatise un ordre de priorité inopportun en matière de sécurité et de choix budgétaires.

Soulignant les investissements faits dans les grandes gares TGV du pays, François Bellot pointe du doigt "ceux qui veulent faire des politiques de ville avec l'argent des chemins de fer".

La Commission de l'Infrastructure de la Chambre entendra lundi les dirigeants des trois branches de la SNCB.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK