Grogne des routiers: le président du MR demande la levée des barrages

Olivier Chastel
Olivier Chastel - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La grogne des transporteurs routiers se poursuit et les problèmes se multiplient en Wallonie et à Bruxelles: stations-essence en pénurie, rayonnages de magasins vides...

Une situation qui fait réagir le président du MR, Olivier Chastel. "Le blocage des routes et autoroutes va bientôt poser d’énormes problèmes économiques".

Et d'appeler les transporteurs routiers à lever les barrages routiers, rappelant que le MR défend "la liberté de se rendre librement à son travail".  "Nous comprenons la colère des transporteurs, mais ce blocage ne peut s’éterniser. La levée des barrages routiers est dans l’intérêt des acteurs économiques wallons, y-compris d’ailleurs celui des transporteurs".

Il désavoue ainsi à demi-mots le député wallon MR Jean-Luc Crucke qui a appelé les camionneurs à "aller au finish".

Olivier Chastel tacle quand même au passage le gouvernement wallon. "Ce dossier a été mal ficelé dès le début. Le PS et le cdH n’ont pas tenu compte des spécificités des entreprises locales qui n’ont pas la même force financière que les grands groupes internationaux. Aucune solution crédible ne semble se dégager. Je soutiens l’appel du député wallon Jean-Luc Crucke, qui réclame une suspension de la taxe jusqu’au mois de juin".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK