Groen!: pas de compensations non liées au débat sur BHV

RTBF
RTBF - © RTBF

Le président de Groen! Wouter Van Besien a indiqué que sa formation n'accepterait durant les négociations communautaires en cours aucune compensation qui n'aurait aucun lien avec la discussion.

En 1993, les Verts avaient obtenu du gouvernement Dehaene qu'il mette en place un système d'écotaxes en échange de son appui aux réformes institutionnelles. Interrogé par la VRT, Wouter Van Besien a également averti qu'il quittera la table des négociations si s'y retrouvent une série d'éléments du quasi-accord de 2005 sur BHV. Cet accord n'avait à l'époque pas pu être scellé en raison du refus de Spirit, dont l'homme fort était Geert Lambert, devenu sénateur... Groen!.

Wouter Van Besien a qualifié de "constructive" l'atmosphère autour de la table lundi soir lors de la première réunion relative à BHV convoquée par Jean-Luc Dehaene.

Il faut se pincer

Le président de Groen! a indiqué qu'il fallait parfois se pincer à la lecture de certaines propositions mais selon lui elles peuvent "toutes faire l'objet de discussions sans quoi nous aurions déjà quitté la table". Il a toutefois averti que "certains éléments du quasi-accord de 2005, qui allaient très loin, ne peuvent plus se retrouver sur la table".

Faute de compromis, Groen! votera, à l'instar des autres partis flamands, la proposition de loi visant à scinder BHV.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK