Grimbergen appelle à la délation contre les citoyens qui parlent le français

Grimbergen demande qu'on dénonce les citoyens qui parlent français
Grimbergen demande qu'on dénonce les citoyens qui parlent français - © Belga

L'administration communale de Grimbergen, dans le Brabant flamand, a appelé les habitants à lui communiquer directement les plaintes concernant l'emploi d'une autre langue que le néerlandais par les commerçants de la commune.

Sont visés par cette mesure, les documents et dépliants rédigés en français mais aussi les commerçants qui adressent la parole à leurs clients en français.

La bourgmestre Marleen Martens a expliqué que dès réception d'une telle plainte, la commune envoie au commerçant concerné une lettre "amicale" afin d'attirer son attention sur le fait que Grimbergen est une commune flamande et de lui demander d'utiliser dorénavant le néerlandais comme langue véhiculaire.

Située à la limite de Bruxelles, la commune accueille sans cesse davantage de nouveaux habitants ne connaissant pas ou peu le néerlandais. Un phénomène que la commune et sa bourgmestre Martens veulent combattre.

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK