Grève sauvage à la SNCB: retards et suppressions de trains à Welkenraedt

Grève sauvage à la SNCB
Grève sauvage à la SNCB - © BRUNO FAHY - BELGA

A Welkenraedt, certains trains ne circulent plus ce vendredi. En cause : une action surprise des cheminots affiliés à la CGSP. Ceux-ci sont furieux de n'avoir pas été consultés sur un accord signé par deux autres syndicats. "Action sauvage d'une partie du personnel de la SNCB. Des retards et suppressions sont possibles pour les trains depuis et vers Welkenraedt", peut-on lire sur le compte Twitter de la SNCB

Des conducteurs estiment ne pas avoir été consultés

Et le mouvement pourrait s'étendre. C'est ce que précise Laurent Brock, le secrétaire permanent de la CGSP cheminot de Liège, au micro de la RTBF. "La plupart des conducteurs sont furieux parce qu’ils n’ont pas été consultés sur l’accord que deux autres syndicats (la CSC et le SLFP) ont signé avec la direction concernant la revalorisation de la filière conduite. Nous n’avons pas marqué notre accord au niveau de la CGSP parce que nous avons dit vouloir d’abord consulter les conducteurs et la base. Et c’est ce que nous allons faire cette semaine. (Les conducteurs) n’ont pas été consultés sur les dernières négociations et c’est pour cela qu’ils sont fâchés."

La grève sauvage à Welkenraedt pourrait s’étendre, mais le syndicaliste CGSP répond que "c’est très difficile à dire…Ça pourrait partir à tout moment, n’importe où. Les conducteurs ne sont pas contents du tout".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK