Grève des fonctionnaires wallons: Alda Greoli réagit

Alda Greoli, ministre wallonne de la Fonction publique
Alda Greoli, ministre wallonne de la Fonction publique - © BRUNO FAHY - BELGA

"Les reproches formulés par les organisations syndicales sont infondés". La ministre wallonne de la Fonction publique ne comprend pas les motifs invoqués par le front commun syndical pour justifier la grève qui paralyse ce vendredi le Service public de Wallonie et les organismes d’intérêt public.

"Tous les engagements du précédent gouvernement (PS-cdH) repris dans la convention sectorielle sont réalisés ou en passe de l’être, dont certains représentent de véritables gestes forts envers les syndicats, précise Alda Greoli (cdH). En outre, le gouvernement a toujours respecté les procédures de négociation et de concertation syndicale. Pas un dossier n’y a échappé !"

Alda Greoli reconnait certains désaccords persistants, mais réfute les arguments avancés par les syndicats, notamment quand ils suspectent le gouvernement wallon de favoriser l’emploi contractuel au détriment de l’emploi statutaire. Selon la ministre humaniste, il s’agit d’une "interprétation fallacieuse".

Malgré ce climat de tensions, l'exécutif régional rencontrera à nouveau les représentants des travailleurs de la fonction publique wallonne le 25 octobre prochain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK