Grève de la faim des sans-papiers : le prix de la Fierté civique attribué à l’Union des Sans-Papiers pour la Régularisation

Le Forum civique européen a officiellement notifié ce mardi à 17h00, à l’église du Béguinage de Bruxelles, à l’Union des Sans-Papiers pour la régularisation (USPR) qu’elle avait remporté son prix de la Fierté civique. Cette notification en présence du député européen Pietro Bartolo (Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates) précède la remise du prix, prévue en janvier prochain au Parlement européen.

Ce prix récompense la mobilisation de l’USPR en faveur de la reconnaissance des droits des personnes sans-papiers. Le mouvement était en lice avec cinq autres prétendants, parmi lesquels la Coalition Civilisation en Hongrie et l’Observatoire des pratiques policières en France. Le prix annuel de la Fierté civique vise à mettre en lumière les initiatives civiques exceptionnelles en Europe.

Nous sommes indignés par l’absence de réponses appropriées aux demandes adressées aux autorités belges

Le Forum civique européen a annoncé soutenir l’USPR dans son combat pour des critères de régularisation clairs et pour la création d’une commission chargée de traiter les demandes de régularisation, et ce notamment en raison de la détérioration de la situation de vulnérabilité des sans-papiers causée par la pandémie. "Nous sommes indignés par l’absence de réponses appropriées aux demandes adressées aux autorités belges dans cette situation désespérée", a déclaré Alexandrina Najmowicz, secrétaire générale du Forum civique européen en lien avec les quelque 430 sans-papiers en grève de la faim à Bruxelles depuis le 23 mai.

L’organisation appelle les autorités à engager un dialogue avec les associations qui représentent les droits des sans-papiers. Connu comme le "médecin des migrants" sur l’île italienne de Lampedusa où il est né, Pietro Bartolo abonde dans le même sens : "Les 'laissés-pour-compte' du monde, tels que définis par le pape François, sans identité et sans terre. Comme il est facile de laisser dans un coin ceux qui n’ont pas de défense. Si la politique n’agit pas, elle devra porter ce lourd fardeau. Nous faisons tous partie de la lutte des sans-papiers. Celui qui a le pouvoir de le faire doit mettre fin à cette injustice."

En marge de la cérémonie de notification du prix, un porte-parole des grévistes de la faim a tenu à faire valoir au gouvernement que les sans-papiers constituaient "une solution pour les métiers en pénurie en Europe".

Le Forum civique européen rassemble plus de 100 associations et ONG dans 27 pays d’Europe, qui défendent la démocratie, la solidarité et l’égalité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK