Grève de 24h au service des urgences du CHU Tivoli à partir de ce lundi

Grève de 24h au service des urgences du CHU Tivoli à partir de ce lundi
Grève de 24h au service des urgences du CHU Tivoli à partir de ce lundi - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le personnel des urgences du CHU Tivoli à La Louvière marque sa perte de confiance envers la direction de l’institution en annonçant une grève du service à partir de 7h ce lundi, a indiqué la CNE (Centre Nationale des Employés).

"Le personnel des urgences a l’impression que la direction n’a pas conscience de la charge de travail qui pèse sur les urgences", explique Julie Coumont, permanente CNE. "La direction a même refusé un renfort provisoire du personnel le temps de mettre en place les nouvelles structures du travail. Il y a clairement une perte de confiance de la part du personnel envers la direction".

Un effectif minimum est assuré (sept personnes en journée et quatre le soir). Paradoxalement ce nombre de travailleurs n’a été que rarement atteint en 2019; il pourrait donc bien y avoir plus de personnel ce lundi qu’en temps normal.

Le SETCA lui n’est pas associé au mouvement. Le syndicat estime qu’il ne faut pas uniquement se focaliser sur les urgences sachant que de nombreux autres services sont touchés par des problèmes d’effectifs au Tivoli. Il estime aussi que la solution acceptée par la direction, à savoir renforcer l’équipe mobile qui intervient un peu partout dans l’hôpital en fonction des besoins, pourrait régler pas mal de problèmes à condition évidemment les engagements se fassent dans un délai raisonnable.

La direction de son côté a indiqué, dans un communiqué, avoir présenté au personnel infirmer du service des urgences "un plan d’actions visant à améliorer la prise en charge des patients et les conditions de travail". Ces propositions n’avaient pas rencontré les attentes des travailleurs. "Une nouvelle réunion a eu lieu avec l’équipe des urgences pour préciser les mesures concrètes du plan", poursuit la direction, qui "regrette que les travailleurs, dont certains avaient par ailleurs participé à l’élaboration de ce plan, aient exprimé par la seule voix de la CNE leur volonté d’entamer un mouvement de grève ce lundi 20 janvier".

La direction affirme également vouloir, avec ce plan d’actions, "offrir des soins de qualité" et "améliorer les conditions de travail et l’équilibre financier global de l’hôpital à la veille de la mise en place des réseaux hospitaliers".

L’encadrement du service des urgences est, toujours selon la direction, "parfaitement aligné sur celui de services d’urgences comparables au nôtre".

La direction a par ailleurs rappelé qu’elle maintenait le dialogue avec les travailleurs et leurs représentants "pour trouver une issue favorable au blocage actuel sans impacter négativement les autres services de l’hôpital".

 

 

Reportage de notre JT à La Louvière:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK