Grève dans les prisons: vers une sortie de crise? Le texte transmis à Charles Michel

Une assemblée général se tenait ce mercredi à la prison de Lantin, dont l'entrée a ici été photographiée le 1er juin dernier.
Une assemblée général se tenait ce mercredi à la prison de Lantin, dont l'entrée a ici été photographiée le 1er juin dernier. - © SOPHIE KIP - BELGA

En cette sixième semaine de grève dans les prisons francophones du pays, certains responsables syndicaux sont optimistes quant à une éventuelle sortie de crise.

La semaine dernière, la CSC et la CGSP, en front commun, avaient rejeté en bloc la proposition du ministre de la Justice Koen Geens (CD&V).

À présent, les syndicats semblent prêts à faire des concessions. La CGSP vient de rédiger une contre-proposition au texte du ministre, laquelle a été approuvée dans l'après-midi ce mercredi par les affiliés de la CSC. Selon plusieurs sources, elle pourrait permettre un déblocage.

Les syndicats chrétien et socialiste ont finalement adressé cette contre-proposition par courrier au Premier ministre Charles Michel, a fait savoir mercredi le secrétaire fédéral CGSP-AMiO, Michel Jacobs, qui précise qu'il s'agit de demander que les 7075 équivalents temps plein soient maintenus jusqu'à la fin de la législature.

"Ma patience a des limites"

Les syndicats n'ont pas encore eu de réponse du cabinet Michel. "Il n'y a pas de délai de réponse, mais ma patience a des limites", a averti le secrétaire fédéral CGSP-AMiO qui explique ne pas avoir eu de contacts avec le cabinet du ministre de la Justice à cause "des blocages" sur plusieurs points.

Les trois syndicats néerlandophones (ACV, ACOD et VSOA) et l'organisation libérale francophone SLFP ont accepté la semaine dernière le protocole d'accord du ministre de la Justice, contrairement à la CSC et la CGSP. Ces dernières ont refusé ce protocole d'accord, notamment, parce que le cadre renforcé proposé n'est valable que pour un an et demi.

Pendant ce temps, la grève se poursuit dans les prisons wallonnes et bruxelloises où la contre-proposition devrait également être soumise aux assemblées générales dans les jours prochains.

Les assemblées vont se succéder sur les différents sites en grève, notamment à la prison de Lantin ce mercredi ou encore à Jamioulx ce jeudi à 11 heures.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK