Grève dans les prisons: "Je ferai de mon mieux pour arriver à un accord", annonce Koen Geens

Grève dans les prisons: "Je ferai de mon mieux pour arriver à un accord"
Grève dans les prisons: "Je ferai de mon mieux pour arriver à un accord" - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Les syndicats reprochent à Koen Geens, ministre de la Justice, de pas avoir respecté l’accord de 2016 garantissant un renforcement du personnel. Mais aujourd’hui, il manque toujours environ 300 gardiens de prison.

Il a réagi lundi, suite aux grève du personnel dans les prisons, qui devraient se tenir encore toute la semaine.

"Ces actions ont été correctement annoncées. C’est un instrument pour mettre un ministre sous pression. Ce que j’accepte et que je conçois. Pour le reste, je n’ai pas de commentaire à donner sur la chose, on continue la négociation ce mercredi."

Le ministre a répété être prêt à accepter les cadres minimales rationalisés, "comme je l’ai toujours dit depuis 2016. Je veux bien négocier sur les augmentations barémiques, ce que je leur ai déjà annoncé par ailleurs."

"La réunion de mercredi sera importante, on verra si elle est déterminante. Je ferai de mon mieux pour arriver à un accord. Je crois que l’atmosphère est honnête et raisonnable pendant les négociations."

Les syndicats veulent qu'il respecte le protocole

Le premier protocole garantissait l'engagement de 7075 personnes, le second 6825. C'est ce dernier chiffre que le ministre a garanti. 

Le CDH aussi fait la même demande, via son Député, Christian BROTCORNE, qui demande à la Commission Justice à la Chambre de faire le point sur le dossier et d’entendre des représentants du personnel afin de dégager une solution rapide et pérenne pour toutes et tous.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK