Grève à bpost: Alexander De Croo appelle syndicats et patrons à ne pas "envenimer les choses"

Le ministre a clairement convié la direction à agir rapidement afin de maintenir la pression au travail à un niveau acceptable.
Le ministre a clairement convié la direction à agir rapidement afin de maintenir la pression au travail à un niveau acceptable. - © DIRK WAEM - BELGA

Le ministre de la Poste, Alexander De Croo, a lancé jeudi un appel aux syndicats et à la direction de bpost à "ne pas envenimer les choses" alors que le conflit social au sein de l'entreprise a amené de nombreux clients de la livraison de colis à quitter l'opérateur pour d'autres cieux. "Si bpost entend devenir une entreprise postale à succès solide, elle doit s'engager dans la croissance du secteur des colis. Ce doit être la nouvelle ligne de bpost. Mettre cela en péril revient à mettre l'entreprise en péril", a-t-il averti.

Échelonnée sur cinq jours, l'action de grève a débuté il y a un peu plus de 24 heures. Les syndicats et la direction se revoient ce jeudi autour de la table afin de tenter de sortir de l'impasse. Alexander De Croo a reçu l'ensemble des parties jeudi midi. Il accueille favorablement la reprise du dialogue, espérant qu'elle pourra conduire à des résultats tangibles.

Le problème sur le lieu de travail doit être appréhendé le plus rapidement possible

Le ministre libéral flamand a entendu les griefs des organisations syndicales et a clairement convié la direction à agir rapidement afin de maintenir la pression au travail à un niveau acceptable et à résoudre le déficit chronique en personnel. "Il y a un problème sur le lieu de travail et il doit être appréhendé le plus rapidement possible. Cela doit être une priorité absolue", a-t-il estimé.

Alexander De Croo a mis en garde face au risque de perte d'activités alors que des clients importants dans le secteur des colis comme Torfs et Coolblue ont déjà annoncé qu'ils feraient temporairement appel à PostNL, Krefel étant passé chez DPD.

Le cours de l'action bpost a dévissé solidement jeudi matin à la Bourse de Bruxelles, au lendemain de la publication des résultats de l'entreprise postale pour le troisième trimestre.

Le ministre De Croo sera interrogé sur le conflit en cours jeudi après-midi à la Chambre.

JT 07/11/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK