Manifestation nationale ce mardi à Bruxelles

Si vous empruntez les transports en commun, la journée de mardi risque d'être compliquée. Une manifestation nationale est organisée à Bruxelles, en front commun syndical, contre les mesures prises par le gouvernement fédéral. Et cela aura des conséquences dans les transports publics.

50 000 personnes sont attendues dans les rues de Bruxelles. Autant que la circulation dans le centre de Bruxelles sera à éviter. Ce sera aussi le cas en Wallonie et en Flandre où beaucoup de bus devraient rester au dépôt. Les TEC ont déjà prévenu qu'il fallait s'attendre à pas mal de perturbations.

En revanche, les trains rouleront normalement pour pouvoir mener les manifestants à Bruxelles. Certains parcs à conteneurs seront aussi fermés demain pour les mêmes raisons

Contre la répartition plus flexible du temps de travail

Cette manifestation en front commun veut dénoncer la politique sociale en vigueur.

Les sujets qui poussent à la colère sont nombreux. Mais ce qui cristallise la colère de tous le syndicats, c'est le plan Peeters, du nom du ministre de l'Emploi, le CD&V Kris Peeters.

Rappelons que ce plan prévoit une répartition plus flexible du temps de travail. C'est-à-dire l'abandon de la semaine des 38 heures.

Les syndicats ne nient pas l'importance de la flexibilité. Mais cette dernière a des limites dans certains secteurs. En outre, elle se négocie pour l'instant par entreprise. Ici, c'est le caractère obligatoire qui irrite.

Ce plan Peeters réunit donc tous les syndicats contre lui mais ce n'est pas le seul drapeau qui les rallie. En fait, c'est la politique économique et sociale qui angoisse. Les demandes d'économies dans des secteurs qui n'en peuvent plus. Notamment la fonction publique marquée par moins de moyens et moins de personnel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK