"Grand temps d'enclencher la désescalade" en Catalogne: Verhofstadt appelle à une solution politique

"Grand temps d'enclencher la désescalade" en Catalogne: Verhofstadt appelle à une solution politique
"Grand temps d'enclencher la désescalade" en Catalogne: Verhofstadt appelle à une solution politique - © ERIC LALMAND - BELGA

Le chef du groupe libéral au parlement européen, Guy Verhofstadt, a condamné lui aussi la violence qui a marqué le déroulement du référendum sur l'indépendance de la Catalogne, tout en critiquant l'organisation même de ce référendum.

L'ancien Premier ministre belge rompt ainsi le silence qui règne dans les rangs des principaux dirigeants européens sur les violences de ce dimanche en Catalogne.

"Je ne veux pas me mêler de questions intérieures de l'Espagne, mais je condamne ce qui s'est passé aujourd'hui en Catalogne", a indiqué M. Verhofstadt sur Twitter. Il déplore aussi qu'un "soi-disant référendum" ait été organisé malgré son illégalité affirmée par la Cour constitutionnelle espagnole. Il n'en condamne pas moins la "violence excessive". "Dans l'Union européenne, nous essayons de trouver des solutions par le dialogue et en respectant l'ordre constitutionnel tel qu'institué dans les Traités, notamment dans l'article 4".

Pour M. Verhofstadt, il est temps d'en venir à la "désescalade". Il en appelle à une solution politique impliquant toutes les parties, y compris l'opposition au sein du parlement catalan.

>>>LIRE AUSSI: Charles Michel, premier chef de gouvernement européen à condamner la violence en Catalogne<<<

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK