Gouvernement wallon : pour Jean-Marc Nollet, le pouvoir repasse aux Verts

Pour Jean-Marc Nollet, le pouvoir repasse aux Verts
Pour Jean-Marc Nollet, le pouvoir repasse aux Verts - © Tous droits réservés

C’est fait, Ecolo réinvestit l’exécutif wallon. Avec quelques principes hérités de la 'note coquelicot', mais aussi des idées apportées par les Réformateurs. Pour Jean-Marc Nollet, l’un des négociateurs du nouvel accord régional et coprésident d’Ecolo en campagne, les Verts ont réussi à marquer le nouveau programme wallon de leur empreinte.


>> A lire aussi: Abrogation du décret inscriptions, gel de la taxe "prosumer"… Voici le contenu des accords de gouvernement


A commencer par la lutte pour le climat. L’accord de gouvernement fait évoluer la lutte pour la réduction de l’effet de serre de 40% à 55%. Pour y arriver, sept secteurs seront visés, en matière d’isolation, d’aménagement du territoire, d’agriculture… Chaque secteur aura ses objectifs à atteindre. "En moyenne, 30% d’efforts supplémentaires seront demandés, mais les objectifs seront fixés, secteur par secteur, selon une méthodologie. Le cap fixé est de 50 millions de tonnes de C02 maximum en 2030 et on répartit la charge, secteur par secteur. Dans un dialogue."

Pour s’assurer du suivi de cette politique climatique, feu la note coquelicot voulait instaurer un ‘inspecteur climat’, sorte de gendarme climatique. Il réapparaît dans l’accord de gouvernement, mais sous le nom de ‘haut conseil stratégique’. "Le contenu a été bien précisé pour englober les trois dimensions : la dimension écologique, la dimension sociale (la transition écologique) et l’emploi. "

Les aéroports : "Silence !"

Les aéroports font partie des thèmes qui ont été au cœur du débat des derniers jours. Jean-Marc Nollet précise que l’accord aborde l’emploi, particulièrement important de ce secteur, mais aussi la protection de la santé des riverains. "On va réduire les nuisances sonores et concentrer les avions les plus polluants de 9 à 19H. On travaillera aussi pour réduire le bruit de 6h30 à 7H."

Les ventes d’armes… toujours ‘touchy’

L’emploi, c’est aussi les ventes d’armes dans les pays à risques. Le texte liant MR, PS et Ecolo prévoit que le ministre responsable n’octroiera plus de nouveaux contrats d’armes aux pays qui ne remplissent pas les conditions d’octroi. Mais qu’en est-il pour les contrats actuels ? Si pour les nouvelles licences il y aura débat, rien ne changera pour les contrats actuels. " Mais le ministre compétent devra juger au cas par cas en fonction de la jurisprudence ", précise Jean-Marc Nollet.


>> Lire aussi: Des armes de la FN au Yémen: un rapport d'Amnesty International accablant sur les ventes d'armes wallonnes


Il ajoute : "On sait que le Conseil d’Etat a cassé une décision récemment". Plus singulièrement pour l’Arabie saoudite : " Il faut espérer que les choses changent dans ce pays. L’accord évoque aussi la diversification et la reconversion. Il n’est pas normal que notre police et notre armée ne soient pas équipées des armes fabriquées chez nous."

Le décumul intégral ? Il est inscrit dans les astres

En matière de bonne gouvernance, le décumul intégral, prévu dans la note coquelicot, fait ici long feu. Et c’est la faute au MR, laisse entendre l’Ecolo, sans jamais nommer le parti réformateur. Mais il assume : "La Wallonie a déjà obtenu un décumul de 75% de ses députés et Bruxelles va se mettre en route pour atteindre les 100%. La Wallonie va rattraper Bruxelles."


►►► À lire aussi : Accord pour le gouvernement wallon : "Une triple ambition sociale, économique et écologique"


Publifin, ISPPC…

Quid de la mise en œuvre des recommandations de la commission d’enquête Publifin et du resserrement de la législature sur les intercommunales ? Cette fois, c’est la bonne promet Jean-Marc Nollet : "Si, dans les 6 mois, les recommandations de la commission Publifin n’ont pas été mises en œuvre, un commissaire spécial sera envoyé. " C’était déjà prévu mais, cette fois, ce sera fait. Le coprésident d’Ecolo s’y engage.

La société civile sera un acteur politique

Si le principe d’associer la société civile dans une majorité coquelicot unissant le PS et Ecolo n’a finalement pas été intégré dans le nouvel accord, cette société civile sera présente "dans chacune des propositions" assure le leader vert : "Dans des moments que le gouvernement organisera chaque année en amont de son bilan de la rentrée et dans la multiplication de rendez-vous thématiques. Une commission mixte sur le climat sera installée au Parlement wallon."

Une décision qui a beaucoup étonné en Flandre est la décision de planter 4000 km de haie dans les campagnes wallonnes. Explication de Jean-Marc Nollet : "Cela va instaurer la biodiversité. C’est une manière de faciliter le retour des insectes et des oiseaux. Pour l’avenir de la planète."

Et, enfin, un petit mot sur la RTBF : l’accord négocié prévoit " la dépollution de toute publicité de l’antenne de la Première, le matin. Elle sera exonérée de toute publicité. " Pas de précision encore sur le financement de cette dépollution, "Cela fera l’objet de discussions ultérieures".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK