Gouvernement sous haute tension: les regards se tournent vers le Conseil des ministres de ce vendredi

Les députés ont voté ce jeudi un amendement supplémentaire à la  proposition de résolution concernant le pacte de l'ONU sur les migrations. Pourtant, à l'issue de ce vote, c'est toujours vers le gouvernement que tous les regards sont rivés. Le gouvernement mandatera-t-il, ou pas, le Premier ministre, lors de son passage par Marrakech les 10 et 11 décembre prochains ?

Côté N-VA, on renvoie la balle au gouvernement, qui "n'a pas encore pris de décision". "La décision doit être prise au niveau gouvernemental", insiste le chef de groupe N-VA Peter De Roover. "Demain au conseil du gouvernement, il sera constaté qu'il n'y a pas d'accord au sein du gouvernement. Le Premier ministre a déclaré que nous n'étions pas en mesure de lier la Belgique au pacte de Marrakech", répète-t-il.

Pourtant, le Premier a répété à plusieurs reprises qu'il se rendrait bien à Marrakech la semaine prochaine. Au nom de qui fera-t-il alors le voyage ? "Il va clairement à Marrakech avec un mandat qui lui a été donné par le Parlement pour pouvoir aller soutenir le pacte", répond David Clarinval, chef du groupe parlementaire MR. "Il a été renforcé par l'amendement supplémentaire. Il y a une demande qui est faite pour que le gouvernement soutienne le pacte."


►►► À lire aussi Pacte sur les migrations de l'ONU: un nouvel amendement voté suite à la séance au Parlement


Durant la séance, la Chambre a en effet demandé, via une majorité de rechange, au gouvernement d'approuver le pacte. Le vice-Premier ministre CD&V Kris Peeters a souligné que le pacte des migrations ne figurait pas à l'ordre du jour du conseil des ministres de demain/vendredi. "Mais il est possible que quelqu'un mette le point à l'agenda", précise-t-il.

 

 

L'ordre du jour du Conseil des ministres, communiqué ce jeudi à 22h:

Les membres du gouvernement se réuniront dès 10 heure, au lieu de 9 heure comme prévu initialement. Aux alentours de 22h, le gouvernement a, comme le veut la tradition, fait part à la presse de l'agenda qui remplirait les discussions des ministres pour leur kern du lendemain, le 7 décembre.

Ils précisent que, comme l'a laissé entendre Kris Peeters ce jeudi soir à la Chambre, l'ordre du jour n'est pas définitif et le Conseil des ministres peut revenir dessus et le modifier.

Le voici :

"Le Conseil des ministres peut modifier l'ordre du jour.

  • Plan d'aménagement des espaces marins 2020-2026 - Deuxième lecture
  • Numérisation du patrimoine scientifique et culturel des Etablissements scientifiques fédéraux et de la Cinémathèque royale de Belgique
  • Ajout d'un membre à la liste des membres non permanents du Comité de coordination du renseignement et de la sécurité
  • Intérêts de sécurité lors de marchés publics dans les domaines de la défense et de la sécurité
  • Octroi des dotations fédérales 2018 pour la police locale
  • Obligations en matière de traitement des données des passagers imposées aux transporteurs et aux opérateurs de voyage - Deuxième lecture
  • Accord-cadre pour la location de berlines et de SUV au profit de la Police fédérale
  • Protocole financier pour l'application FOCUS dans le cadre d'I-Police
  • Entretien des systèmes de sécurité des domaines royaux
  • Changement d’appellation du canton de Neerpelt en Pelt au niveau des cours et des tribunaux
  • Modifications terminologiques découlant de la réforme des cantons judiciaires
  • Passage de l'Institut de formation judiciaire de Persopoint vers le système d'administration des salaires de l'ONSS
  • Marchés publics pour la Défense
  • Avis conforme sur le projet d'arrêté du gouvernement germanophone relatif aux formations professionnelles destinées aux demandeurs d’emploi
  • Cumul des allocations d’interruption avec l'exercice d'une activité indépendante complémentaire
  • Reprise du système de crédit-temps de fin de carrière avec droit aux allocations après un congé thématique
  • Suspension de la cotisation au Fonds de sécurité d'existence de l'industrie du diamant 2019-2021
  • Suppression de la publication obligatoire des conditions générales des services postaux financiers
  • Dispositions fiscales, de lutte contre la fraude, financières - Deuxième lecture
  • Harmonisation de la réglementation concernant le recouvrement des créances alimentaires
  • Assainissement du sol des stations-services et des citernes de gasoil à des fins de chauffage - Deuxième lecture
  • Suspension de l'alimentation du fonds Kyoto et des fonds électricité et gaz et financement des passifs nucléaires BP1 et BP2 à Mol-Dessel
  • Modernisation du Code de la route
  • Financement des coûts pour la prestation de services terminaux de navigation aérienne sur les aéroports belges en 2019
  • Modifications à la loi relative à la reconnaissance et à la protection de la profession d'expert en automobiles
  • Participation de la Défense à certaines opérations de l'OTAN en 2019
  • Varia"
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK