Les ministres du nouveau gouvernement flamand ont prêté serment

Geert Bourgeois a prêté serment devant le Roi
3 images
Geert Bourgeois a prêté serment devant le Roi - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le gouvernement flamand a officiellement prêté serment ce vendredi, chaque ministre jurant "fidélité au Roi, respect à la Constitution et aux lois du peuple belge" face au président du parlement flamand, le N-VA Jan Peumans.

Le premier à prêter serment, avant d'aller voir le roi Philippe, a bien sûr été le nouveau ministre-président N-VA Geert Bourgeois. Il dirige un gouvernement N-VA, CD&V et OpenVld composé de 9 membres. A 10h, le nouveau gouvernement a prêté serment devant le parlement flamand. Cette cérémonie n'a au total duré qu'une vingtaine de minutes, dans un hémicycle rempli des élus flamands, des nouveaux ministres et de leurs familles, et des médias.

A 12h, c'est Geert Bourgeois qui a prêté serment chez le Roi. Il fera sa déclaration de politique générale à 15h.

"Il s'agit d'un moment historique, surtout pour notre base", s'est-il félicité lors du congrès N-VA jeudi soir. "Nous agirons au sein du gouvernement en consensus, mais notre parti y sera le plus important."

Tout le monde à la N-VA était heureux de ce qui arrive. Il y a maintenant de l'espace pour laisser agir les entrepreneurs et ainsi relancer l'économie et la croissance, entendait-on dans les rangs nationalistes lors du congrès jeudi soir. "Nous allons enfin pouvoir montrer ce que nous sommes capables de faire. Ce sera mieux pour tout le monde aussi bien les wallons et que les flamands", entendait-on encore.

Côté N-VA, Geert Bourgeois assure - outre la ministre-présidence - les compétences en matière de Patrimoine immobilier, Politique générale et Politique extérieure. Ben Weyts s'occupe de la Mobilité, des Travaux Publics, du Tourisme, du Bien-être animal et de la Périphérie flamande.

Philippe Muyters, quant à lui, est ministre de l’Économie, de l'Emploi, de l'Innovation et du Sport. Enfin, Liesbeth Homans est vice ministre-présidente, et est notamment chargée de la Politique des villes, des Affaires intérieures, de l'Intégration civique, du Logement, de l’Économie sociale et de la Politique en matière de pauvreté et d'égalité des chances.

Feu vert de l'Open VLD, qui a deux nouveaux ministres...

Le congrès de l'Open Vld a aussi donné son feu vert jeudi soir à une participation des libéraux du nord du pays au prochain gouvernement flamand. Les quelque 500 membres présents au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (Bozar) ont approuvé à l'unanimité l'accord de gouvernement.

Les deux nouveaux ministres Open Vld géreront les compétences des Finances, du Budget, de la Culture, des Médias et les compétences liées à Bruxelles. Sven Gatz, un ancien de la Volksunie passé au VLD, fait ici son retour en politique. Il était devenu directeur de l'Union des Brasseurs belges. A 47 ans, il sera en charge de la Culture, des Médias, de la Jeunesse et des Affaires bruxelloises. L'autre ministre Open Vld est Annemie Turtelboom, qui quitte le gouvernement fédéral pour gérer le Budget et les Finances de la Flandre.

...et du CD&V, qui en aura trois

La direction du CD&V a reçu jeudi soir un soutien massif à la participation au gouvernement du nord du pays. Hilde Crevits, Jo Vandeurzen et Joke Schauvliege devraient, sauf surprise, être désignés pour y représenter le parti.

Le congrès des chrétiens-démocrates a pu compter sur la présence d'un grand nombre de membres jeudi soir, dans l'enceinte d'un parlement flamand plein à craquer.

Le ministre-président sortant - depuis peu formateur fédéral -, Kris Peeters, a indiqué quel l'accent serait mis sur les emplois ("jobs, jobs, jobs", a-t-il martelé), tout en insistant sur l'engagement social de son parti, soucieux de ne laisser "personne sur le bord de la route".

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK