Mission des informateurs royaux prolongée: le travail continue à sept sans Ecolo

Les informateurs royaux Didier Reynders et Johan Vande Lanotte ont rendu leur 5e rapport au roi Philippe ce lundi après-midi. Et pour la première fois, depuis les élections du mois de mai, ils ont réuni dimanche soir sept partis pour un premier tour de discussion : N-VA, PS, sp.a, MR, Open Vld, CD & V et Groen. La réunion a été marquée par l’absence d’Ecolo.

Aujourd’hui, 5e rapport et communiqué du Palais royal :

"Sa Majesté le Roi a reçu en audience au Palais de Bruxelles Messieurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte. Les informateurs ont fait rapport au Roi sur les discussions en cours en vue de former un gouvernement fédéral. Ils feront à nouveau rapport au Roi le 17 août et le 9 septembre."

Lors d'une conférence de presse, Didier Reynders a tenu à remercier les formations politiques qui ont participé à la réunion d’hier. "L’objectif de cette réunion était de savoir s’il faut rajouter certains sujets de discussions mais aussi s’il y a des thèmes que certains partis ne veulent pas évoquer", a expliqué Didier Reynders. Une dizaine de thèmes ont été présentés dont le budget. "Maintenant nous allons entrer dans le détail. On connait les oppositions et les divergences entre les différentes familles politiques (...) Jusqu’au 2 août, nous allons tenter de revoir les formations reçues hier et ensuite rédiger une nouvelle note", a-t-il encore ajouté.


►►► A lire aussi : Faille verte, failles fédérales et respect de l’électeur


 

Sans Ecolo... pour le moment

Concernant le refus d’Ecolo de participer à la table ronde, "on verra comment les choses évolueront mais pour le moment nous travaillerons avec les 7 formations présentes ce dimanche." 

Quant aux chances de réussite de leur mission, Didier Reynders se donne une note de 5/10. "Ce que nous recherchons, c’est une majorité simple, ce qui est déjà assez compliqué pour le moment " 

Quant à la question de savoir si l'avancement des négociations au niveau des gouvernements régionaux serait une bonne chose, Didier Reynders répond: "Cela permettrait de clarifier les choses. Cela pourrait donc faciliter notre travail. Pourrait mais sans certitude !". 

Suite et fin de la conférence de presse des informateurs royaux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK