Gouvernement Di Rupo: biographie de Pieter De Crem (CD&V)

Pieter De Crem  (CD&V) est nommé ministre de la Défense.
Pieter De Crem (CD&V) est nommé ministre de la Défense. - © DIRK WAEM - Belga

Le ministre sortant de la Défense, Pieter De Crem est confirmé dans la même fonction dans le nouveau gouvernement fédéral nommé lundi soir. Il occupe cette fonction depuis près de quatre ans après avoir avoir siégé comme député fédéral CVP (puis CD&V) depuis 1995, assumant même la fonction de chef de groupe des sociaux-chrétiens à la Chambre durant les quatre années suivantes.

Né le 22 juillet 1962 à Aalter, une commune de Flandre orientale dont il est bourgmestre depuis 1995, ce licencié en philologie romane de la KUL et en droit européen et international de la VUB, a présidé la section des jeunes CVP Gand-Eeklo de 1989 à 1995.

Il a véritablement débuté sa carrière politique à l'âge de 27 ans comme attaché au cabinet du Premier ministre Wilfried Martens de 1989 à 1992, puis à celui du... ministre de la Défense Leo Delcroix de 1992 à 1993.

Elu député pour la première fois le 21 mai 1995 et réélu à chaque scrutin législatif, il a notamment siégé au sein de la commission de la défense, attaquant souvent frontalement le ministre de l'époque, André Flahaut (PS), l'actuel président de la Chambre.

M. De Crem avait obtenu 94.705 voix de préférence aux législatives de juin 2007 - battu de justesse dans son arrondissement par le libéral Karel De Gucht -, un score qui avait toutefois fondu trois ans plus tard, tombant à 39.666 voix le 10 juin 2010.

Son influence croissante au sein du CD&V s'était traduite par sa désignation comme chef du groupe à la Chambre, une fonction qu'il a assurée du 31 mai 2003 au 21 décembre 2007, faisant de lui un des dirigeants de l'opposition au gouvernement Verhofsdtadt II.

En 2004, il avait été battu lors de l'élection à la présidence du CD&V, qui avait préféré Jo Vandeurzen.

Il présidait aussi la commission de l'intérieur de la Chambre lorsque tous les partis flamands - à l'exception des écologistes de Groen! - avaient voté, le 10 octobre 2007, la scission de l'arrondissement Bruxelles Hal Vilvorde (BHV), une mesure qui s'était toutefois révélée sans effet jusqu'à l'accord trouvé par huit partis en octobre dernier.

M. De Crem était devenu ministre de la Défense le 21 décembre 2007 dans le gouvernement intérimaire dirigé par Guy Verhofstadt III (21 décembre 2007-20 mars 2008). Un portefeuille qu'il a conservé au sein des cabinet Leterme I (20 mars 2008-30 décembre 2008), Van Rompuy I (30 décembre 2008-1er janvier 2010) et Leterme II (depuis lors, bien que démissionnaire depuis le 22 avril 2010).

Durant cette période, il a, sans jamais cacher ses sympathies pro-américaines, procédé à une énième réforme de l'armée (le "plan de finalisation de la transformation") et accru la participation des militaires belges aux opérations - principalement de l'OTAN, en Afghanistan et tout récemment en Libye.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK