Gouvernement Di Rupo: biographie de Melchior Wathelet (cdH)

Melchior Wathelet (cdH) est nommé Secrétaire d'Etat à l'Environnement, à l'énergie et à la Mobilité.
Melchior Wathelet (cdH) est nommé Secrétaire d'Etat à l'Environnement, à l'énergie et à la Mobilité. - © NICOLAS MAETERLINCK - Belga

Melchior Wathelet siégera à nouveau au gouvernement fédéral où il sera secrétaire d'Etat à l'Environnement, à l'Energie et la Mobilité, adjoint à la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet, ainsi que secrétaire d'Etat aux Réformes institutionnelles, adjoint au Premier ministre Elio Di Rupo.

Melchior Wathelet Jr est né en 1977 à Verviers, porteur d'un prénom que sa famille transmet depuis plusieurs générations et qu'il a lui-même attribué à l'aîné de ses fils. Son père, prénommé Melchior lui-aussi, a été vice-premier ministre, ministre-président wallon et juge européen.

Après des études de droit à Namur et Louvain-la-Neuve, Melchior Wathelet Jr décroche un master en droit européen à l'université britannique de Southampton.

Avocat inscrit au barreau de Liège, il devient parlementaire fédéral en mai 2003, élu dans la circonscription de Liège. A l'été de l'année suivante, malgré le retour de son parti aux affaires dans les Régions et à la Communauté, il n'est pas désigné dans l'un des nouveaux exécutifs mais devient chef du groupe cdH et vice-président de son parti.

Candidat aux élections communales d'octobre 2006 à Verviers, Melchior Wathelet est élu au conseil communal. Il se présente en juin 2007 pour un second mandat à la Chambre dans la circonscription de Liège et est élu avec près de 30.000 voix.

A partir de juillet 2007, il participe aux côtés de la présidente du cdH Joëlle Milquet aux négociations pour la formation d'un gouvernement. Il est pressenti lors de la formation du gouvernement intérimaire Verhofstadt III fin 2007 pour occuper le poste ministériel réservé aux humanistes, qui finalement échoit à l'ancien syndicaliste Josly Piette.

En mars 2008, il accède au gouvernement fédéral en devant secrétaire d'Etat au Budget et à la politique des familles. Au mois de juillet, il reçoit une compétence supplémentaire: celle de l'Asile et des Migrations.

Dans le gouvernement Di Rupo Ier qui sera chargé notamment de mettre en oeuvre la 6e réforme de l'Etat, il sera le membre francophone du gouvernement en charge des Réformes institutionnelles, en binôme avec le secrétaire d'Etat CD&V Servais Verherstraeten.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK