Gouvernement Di Rupo: biographie d'Olivier Chastel (MR)

Olivier Chastel (MR) est nommé ministre du Budget et de la Simplification administrative.
Olivier Chastel (MR) est nommé ministre du Budget et de la Simplification administrative. - © MICHEL KRAKOWSKI - Belga

Olivier Chastel a été désigné ministre du Budget et de la Simplification administrative. Il avait été dans l'équipe précédente secrétaire d'Etat puis ministre des Affaires européennes et de la Coopération. M. Chastel avait déjà été brièvement ministre de l'Audiovisuel de la Communauté française en 2004.

Olivier Chastel est né en 1964. Il est diplômé en pharmacie de l'Université Libre de Bruxelles en 1987. Conseiller communal à Charleroi depuis 1993, il fait ses première armes parlementaires en devenant député wallon en 1998 lorsqu'il remplace Etienne Knoops. Quelques mois plus tard, il mène la liste libérale pour la Chambre dans l'arrondissement de Charleroi-Thuin et devient député à la Chambre.

Il s'investira dans la Commission de l'infrastructure, en particulier dans les dossiers liés à la SNCB, et, en 2002 et 2003, dans la Commission d'enquête sur la faillite de la Sabena.

En mai 2003, il est réélu à la Chambre dans la circonscription du Hainaut. De février à juillet 2004, il devient ministre des Arts et de l'Audiovisuel de la Communauté française, en remplacement de Daniel Ducarme, contraint à la démission à la suite de ses ennuis fiscaux. Il reprendra ensuite son mandat de député après le renvoi du MR dans l'opposition à la Communauté et dans la Régions à la suite des élections régionales de 2004.

Il s'est montré particulièrement actif à Charleroi et, en 2005, il est à l'origine de la divulgation du rapport d'audit sur la société de logement La Carolorégienne, détonateur des scandales qui secoueront la Région wallonne et le PS.

A la suite des élections communales d'octobre 2006, il devient premier échevin de la Ville de Charleroi dans une coalition qui rassemble le MR, le PS et le cdH. Il quittera le collège avec fracas en mai 2007, à quelques jours du scrutin fédéral du 10 juin, à la suite de l'inculpation d'un échevin socialiste.

Le 13 juin 2010, il est réélu à la Chambre. Il reste conseiller communal à Charleroi.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK