Gouvernement De Croo : l'ex-ministre Nathalie Muylle (CD&V) aurait aimé être avertie personnellement

L'ancienne ministre Nathalie Muylle.
L'ancienne ministre Nathalie Muylle. - © THIERRY ROGE - BELGA

L'ex-ministre fédérale Nathalie Muylle (CD&V) a soutenu, mardi matin sur les ondes de la VRT, les choix du président de son parti Joachim Coens qui ne l'a pas reprise dans le gouvernement De Croo, mais elle a déploré la manière dont elle a appris la fin de son mandat ministériel.

Ce n'est que quelques minutes avant de prendre la parole au congrès du parti mercredi dernier que Mme Muylle a compris, lors d'une conversation avec un journaliste, qu'Annelies Verlinden intégrerait l'exécutif fédéral à la surprise générale, aux côtés de Peter Van Peteghem et Sammy Mahdi, a-t-elle expliqué.

Les dix minutes les plus difficiles de ma vie

"Ma voix s'est brisée. C'étaient les dix minutes les plus difficiles de ma vie. Je mentirais si je disais que ça ne fait pas mal." Nathalie Muylle dit toutefois comprendre le choix de Joachim Coens. "Quand un parti ne fait pas de bonnes performances dans les sondages et que l'on vise (l'année électorale) 2024 et une extension au niveau régional, on doit prendre une décision. Si j'avais été CEO, j'aurais pris la même décision", a concédé l'ex-ministre.

Elle ajoute qu'elle aurait apprécié être avertie au préalable par M. Coens, même si les deux personnalités en ont brièvement parlé depuis et qu'un entretien est encore prévu entre eux ce midi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK