Gouvernement bruxellois: Onkelinx laisse la ministre-présidence à Vervoort

Rudi Vervoort prendra la ministre-présidence du gouvernement bruxellois, Laurette Onkelinx se gardant pour le fédéral
2 images
Rudi Vervoort prendra la ministre-présidence du gouvernement bruxellois, Laurette Onkelinx se gardant pour le fédéral - © THIERRY ROGE

Laurette Onkelinx, la vice-Première ministre fédérale, ne prendra pas la tête de l'exécutif bruxellois. Elle a décidé de continuer à s'engager au fédéral, laissant donc la ministre-présidence bruxelloise à Rudi Vervoort alors qu'elle était pressentie pour la prendre. Ce dernier prêtera serment devant le roi dimanche vers 13h30, a annoncé le Palais royal. Voici le casting de son futur gouvernement.

Laurette Onkelinx a déclaré, dans les pages du Soir, que ce choix lui "correspond pleinement politiquement".

"J'ai le souci de défendre Bruxelles au fédéral, comme je le fais depuis quinze ans, avec le refinancement de la Région, avec Beliris, etc., mais aussi celui de protéger et développer la Sécu, dont je suis gestionnaire depuis longtemps, et qui est une de mes compétences les plus importantes. J'ajoute des dossiers cruciaux comme l'index. Pour toutes ces raisons, voilà, je continuerai de m'engager au fédéral", a-t-elle déclaré.

Dans l'hypothèse d'une coalition kamikaze au fédéral, la ministre évoque par ailleurs la possibilité d'un "shadow cabinet": "Dans ce cadre-là, il faut organiser la résistance, et j'y travaillerai, croyez-moi."

Cécile Jodogne comme secrétaire d'Etat FDF

Le président des FDF Olivier Maingain a tranché: c'est la députée bruxelloise et échevine schaerbeekoise Cécile Jodogne qu'il a chargée du mandat de secrétaire d'Etat dévolu aux FDF au sein du gouvernement bruxellois où elle siégera notamment aux côtés de Dider Gosuin.

Ce dernier devient le deuxième homme fort du gouvernement de la capitale, héritant de l'Emploi et de l'Economie.

En tout à la Région, les FDF géreront la politique de l'emploi et la formation professionnelle, l'économie, le Commerce extérieur, et le SIAMU.

A la Commission Communautaire française, ils seront chargés de la Formation tant des travailleurs salariés que des indépendants, de la Santé, et de la Fonction publique.

A la Commission Communautaire Commune, ils auront pour attributions partagées avec l'Open Vld, la Santé, la Fonction publique, le Budget, les Finances et les Relations extérieures.

Découvrez ci-dessous le casting bruxellois, pour lequel il ne reste plus que deux inconnues.

Bianca Debaets, la "petite nouvelle" issue du CD&V

Le nouveau gouvernement bruxellois a aussi intégré une nouvelle membre: il s'agit de Bianca Debaets, ancienne députée bruxelloise CD&V, élue au Parlement flamand le 25 mai dernier.

A 41 ans, elle reprend le fauteuil CD&V occupé par la ministre sortante Brigitte Grouwels, qui siégera au parlement régional et au Sénat. La secrétaire d'Etat hérite de compétences disparates, comme l'informatique, la transition numérique, l'égalité des chances et la sécurité routière.

Bianca Debaets est peu connue du grand public mais n'est pas novice en politique pour autant.

Elle constitue donc la surprise dans la composante flamande du futur gouvernement bruxellois.

Depuis la naissance de la Région, Bianca De Baets est ainsi la troisième membre du CD&V à siéger au gouvernement bruxellois, après Brigitte Grouwels, et, avant celle-ci, Jos Chabert, qui y était resté durant quinze ans, propulsant, durant un temps le CVP en tête dans le groupe linguistique néerlandophone. Mais depuis 1999, et ses 23,6%, le parti démocrate chrétien flamand n'a cessé de reculer pour sortir du dernier scrutin en en cinquième place à quelque 11,4%, en ayant perdu plus de la moitié de ses voix par rapport à quinze années plus tôt.

Née en 1973 à Eeklo, Bianca De Baets est aussi d'une autre génération que Brigitte Grouwels, âgée de 61 ans.

Elle a grandi à Middelburg, aux Pays-Bas. Après avoir des études de traductrice d'entreprise à Gand, elle poursuivi une formation complémentaire de management en ressources humaines à l'EHSAL, à Bruxelles, choisissant alors de continuer sa vie dans la capitale.

Sur le plan politique, Bianca De Baets ne s'est pas encore fait beaucoup connaître du grand public.

En 2006, elle a été élue conseillère communale à Ixelles. Lors des élections régionales de 2009, elle a été élue au parlement bruxellois. Après le scrutin communal d'octobre 2012, elle est devenue conseillère communale à la Ville de Bruxelles, où elle siège également au conseil de police.

Le 25 mai dernier, elle a été élue parmi les six représentants bruxellois appelés à siéger au parlement flamand. Elle a également été désignée sénatrice de Communauté, un mandat qui sera assumé par Brigitte Grouwels.

RTBF avec Belga

Fadila Laanan secrétaire d'Etat socialiste bruxelloise et ministre-présidente de la CoCof

La ministre sortante de la Culture et de l'Audiovisuel de la fédération Wallonie-Bruxelles fera son entrée dimanche au gouvernement bruxellois, a annoncé samedi la présidente de la fédération bruxelloise du PS Laurette Onkelinx. Fadila Laanan rejoindra donc, en tant que secrétaire d'Etat, le socialiste Rudi Vervoort qui sera reconduit dans sa fonction de ministre-président.

Rudi Vervoort sera en charge du Développement territorial, du Port de Bruxelles, de la Rénovation urbaine, des Affaires étudiantes, de la tutelle sur les communes, du Tourisme, des matières biculturelles d'intérêt régional, et de l'image de Bruxelles. A la Commission Communautaire française, il aura pour compétences la Cohésion sociale et le Tourisme. Mme Laanan sera compétente, à la Région, de la Propreté publique, de la Recherche scientifique, des Infrastructures sportives communales et de la Fonction publique. Elle sera par ailleurs ministre-présidente de la CoCof, et y aura la charge de l'Enseignement, du Transport scolaire, des Crèches, du Sport, de la Culture et du le Budget.

Par ailleurs, Charles Picqué a été confirmé à la présidence du parlement bruxellois.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK