Georges-Louis Bouchez (MR) : "Tout l'héritage du gouvernement Michel a été préservé"

Président du MR, Georges-Louis Bouchez était l’invité de la matinale de la Première ce jeudi. Il se félicite de l’accord conclu entre les partenaires de la Vivaldi qui présente selon lui de "très nombreux marqueurs bleus". Il évoque aussi le casting des libéraux francophones quant aux postes de ministres.

L’âge de la pension, la loi de 96, les réformes en matière de sécurité sociale et de marché du travail, … Pour le chef de file des libéraux, qui a d’ailleurs également été pourvu d’une mission royale durant les négociations fédérales, "tout l’héritage du gouvernement Michel a été préservé" dans le nouvel accord gouvernemental. Une fierté pour le Montois : "Cela prouve que ces réformes étaient nécessaires pour le pays", insiste-t-il.


►►► À lire aussi : Les nouveaux ministres du nouveau gouvernement belge prêtent serment ce matin chez le Roi : voici leurs noms et fonctions


Cet accord et les lignes voulues par le MR seront défendus par deux ministres et un secrétaire d'Etat du parti. Les libéraux francophones passent de sept élus au gouvernement à trois, ce qui laisse entendre des compromissions dans les rangs du Mouvement Réformateur. "Il nous faut des gens solides, qui tiennent en compte une répartition géographique. On doit avoir des gens à la fois capables de faire des compromis sans avoir de compromissions par rapport à nos points principaux", explique Georges-Louis Bouchez.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK