Gembloux émet un avis défavorable au projet éolien ABO Wind du Ridias

"Nous sommes restés sur notre ligne de conduite. Nous avons remis un avis défavorable avec nos arguments. Et nous avons également attiré l'attention du ministre Henry sur certains problèmes en termes de procédure. Toutefois, nous ne sommes pas sûrs qu'il nous suive. Nous avons le sentiment qu'il a l'intention d'octroyer un nouveau permis, ce qui nous conduira encore une fois devant le Conseil d’État", a expliqué l'échevin, exprimant l'avis collégial.

Le comité de riverains avait exprimé la même position lors de la clôture de l'enquête.

Contacté la semaine dernière, le cabinet du ministre Henry avait souligné que la décision n'était pas encore prise. "Toutefois, le Ridias est un projet déposé sous l'ancien régime dont il est l'exemple-type des défauts. D'où le décret adopté par le ministre. Dorénavant, les promoteurs tiendront compte des nouvelles réglementations dans leur cahier des charges", avait indiqué Pierre Castelain, porte-parole du ministre.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK