Fyra: stop ou encore? Les Pays-Bas n'ont pas encore pris de décision

Le Fyra bientôt à la porte de la SNCB et des chemins de fer néerlandais.
Le Fyra bientôt à la porte de la SNCB et des chemins de fer néerlandais. - © BELGA /HANDOUT SNCB NMBS HOLDING

Le ministère néerlandais des Finances affirme lundi qu'aucune décision n'a encore été prise quant à l'arrêt du train à grande vitesse Fyra, contrairement à l'information relayée par le Telegraaf. Le ministère est l'unique actionnaire des chemins de fer néerlandais (NS). Le ministre Jeroen Dijsselbloem veut d'abord connaître les "options, risques et conséquences financières" de l'arrêt du Fyra avant de prendre une décision, indique un porte-parole.

Le quotidien néerlandais De Telegraaf avait affirmé que les chemins de fer néerlandais (NS) mettaient fin au contrat du Fyra, en se basant sur des "sources fiables". La décision aurait déjà été prise depuis un certain temps, affirme le quotidien.

Vendredi passé, la SNCB annonçait qu'elle mettait fin au contrat la liant à AnsaldoBreda, le constructeur italien du Fyra. La société de chemins de fer belge justifiait cette décision par des trains qu'elle estimait non fiables.

Il était normalement prévu que les Pays-Bas prennent une décision officielle quant à l'avenir du train à grande vitesse reliant Amsterdam à Bruxelles vers la mi-juin. D'après le quotidien, le ministère des Finances, unique actionnaire de la compagnie ferroviaire, sait depuis longtemps qu'il est prévu de mettre fin au contrat. Il préférait néanmoins éviter que la NS n'ébruite cette information et souhaitait attendre jusqu'à la mi-juin pour annoncer un plan cohérent pour le remplacement du train.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK