Fusionner les 19 communes, la solution pour Bruxelles ?

Aula Magna, un groupe de réflexion qui se penche depuis 15 ans sur l’avenir de la Région bruxelloise, sort un livre : "DemainBruxsels, une vision pour libérer notre ville".

Dans cet ouvrage, des philosophes, des sociologues, des politologues, des architectes, des syndicalistes et bien d’autres profils mettent à plat leurs solutions pour Bruxelles, selon eux, fortement handicapée par l’imbroglio institutionnel dans lequel elle est obligée d’évoluer.

Parmi les solutions avancées, ils envisagent une fusion des 19 communes pour faire de Bruxelles une véritable Ville-Région avec un seul bourgmestre et un ministre président. Selon les auteurs cette fusion permettrait de créer un véritable peuple bruxellois capable de prendre son avenir politique en main.

Cette fusion devrait, selon Aula Magna, s’accompagner d’un transfert des compétences communautaires à la Région qui aurait notamment la mainmise sur son enseignement, l’emploi des langues, l’intégration des nouveaux bruxellois, …

Pour les auteurs, la population bruxelloise, composée aujourd’hui à plus de 2/3 de personnes d’origine étrangère, ne peut plus se contenter d’être divisée entre deux communautés, il faut créer une véritable identité bruxelloise, multilingue et multiculturelle loin du clivage traditionnel entre francophones et néerlandophones.

Débats Première 100% Bruxelles organise un débat ce vendredi autour de ces propositions avec trois membres d’Aula Magna : Eric Corijn, philosophe de la culture et sociologue (VUB), Philippe Van Parijs, philosophe (UCLouvain et KU Leuven) et Fatima Zibouh, politologue (ULB/ULg).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK