Fusillade à Liège: récapitulatif des attaques terroristes ayant visé la police ces dernières années

Fusillade à Liège: récapitulatif des attaques terroristes ayant visé la police ces dernières années
2 images
Fusillade à Liège: récapitulatif des attaques terroristes ayant visé la police ces dernières années - © JOHN THYS - AFP

L'enquête sur la fusillade survenue à Liège mardi a été confiée au parquet fédéral. "Il y a des raisons de croire qu'il pourrait s'agir d'un attentat terroriste", indiquait son porte-parole. Voici un récapitulatif des différentes attaques terroristes qui ont visé les forces de l'ordre ces dernières années:

* 08/06/2012 - Un homme de 35 ans, Brahim Bahrir, blesse à coups de couteau deux policiers qui patrouillaient dans la station de métro Beekkant à Bruxelles. L'homme était arrivé le matin même de Paris, où il était domicilié, afin de participer à une manifestation organisée par Sharia4Belgium, qui entendait dénoncer l'interpellation quelques jours plus tôt d'une femme en niqab par la police locale de Molenbeek. Le Parisien sera condamné par le tribunal correctionnel de Bruxelles à une peine de 17 ans de prison le 25/06/2013.

* 06/08/2016 - Deux policières sont blessées à la machette sur le parvis de l'hôtel de police dans le centre de Charleroi par un Algérien en séjour illégal "criant Allah akbar" qui a été abattu par les forces de l'ordre, dans un contexte de menace terroriste persistante en Belgique comme dans les pays voisins. L'Etat islamique (EI) revendiquera l'attaque le lendemain.

* 07/09/2016 - Un homme en séjour illégal assène plusieurs coups de couteau à deux policiers en patrouille à Molenbeek. Les deux agents auront la vie sauve grâce à leur gilet pare-balles.  

* 25/08/2017 - Un Somalien naturalisé belge agresse au couteau des soldats sur le boulevard Emile Jacquemain en plein centre de Bruxelles avant d'être abattu par les militaires lors d'une attaque qualifiée de "terroriste" par le parquet fédéral belge. L'attaque sera revendiquée le lendemain par le groupe terroriste Etat islamique dans un communiqué diffusé sur la messagerie cryptée Telegram par son organe de propagande Amaq. Le communiqué précise que "l'opération a été menée en réponse aux appels à cibler les Etats de la coalition" internationale antidjihadistes opérant en Syrie et en Irak, dont la Belgique fait partie.
 

Attaque au couteau contre des militaires à Bruxelles au JT 19h30 du 26/08/2017

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK