Fumer en voiture en présence d'enfants sera bientôt interdit en Wallonie

Un geste bientôt interdit en Wallonie en présence d'enfants dans la voiture
Un geste bientôt interdit en Wallonie en présence d'enfants dans la voiture - © Tous droits réservés

Comme c’est déjà le cas en France ou en Angleterre, la Wallonie compte interdire de fumer en voiture en présence de mineurs. La mesure sera sur la table du gouvernement wallon ce jeudi et ne devrait pas faire beaucoup de débat.

" Quand on fume dans une voiture, les taux de substances polluantes deviennent extrêmes et en présence d’enfant, c’est néfaste. Je pense que la plupart des gens le comprennent mais nous voulons aller plus loin et interdire cela " explique le ministre wallon de l’environnement, Carlo Di Antonio (cdH).

D’après une récente étude, on trouve 27 fois plus de particules cancérigènes dans la voiture d’un fumeur que dans sa maison. Des particules qui ont des conséquences pour les enfants : augmentation du risque d’infections respiratoires, d’asthme ou encore d’otite.

Ces dangers, les fumeurs en sont souvent bien conscients. C’est le cas de Gérard, il ne fume plus depuis un mois : " Je trouve inadmissible de fumer en voiture. J’ai fumé pendant 40 ans, mais jamais devant mes enfants. Il n’y a même pas besoin de loi pour cela, ça doit être automatique. Nous sommes dans un endroit confiné donc ça ne peut faire que du tort aux enfants. "  

Inciter les fumeurs à arrêter

Beaucoup de fumeur ont déjà ce réflexe, près de 90% d’entre eux se disent favorables à l’interdiction de la cigarette au volant en présence d’enfants.

Pour Martial Bodo, tabacologue, toute loi interdisant le tabac est bonne à prendre car plus il y en a plus les fumeurs seront poussés à arrêter : " Aujourd’hui en 2017, fumer devient plus compliqué que de ne pas fumer. C’est donc une porte ouverte pour tous les patients qui se disent encore qu’arrêter de fumer est compliqué. Mais quand on voit les difficultés pour fumer, on peut aussi se dire que ne pas fumer devient plus simple. "

L’interdiction de fumer en voiture lorsqu’il y a des mineurs pourrait entrer en vigueur fin 2018. Le contrevenant risquera alors une amende de 150 euros. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK