Fraude de Volkswagen: le gouvernement flamand va saisir la justice

La ministre flamande de l'Environnement Joke Schauvliege (CD&V)
La ministre flamande de l'Environnement Joke Schauvliege (CD&V) - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Il est désormais certain que le gouvernement flamand va saisir la justice dans le cadre de la fraude aux moteurs qui secoue actuellement le constructeur allemand Volkswagen. "Nous allons nous constituer partie civile afin de donner un signal clair", a déclaré la ministre flamande de l'Environnement Joke Schauvliege (CD&V), sur le plateau de la VRT.

Concrètement, un juge d'instruction va donc être chargé de l'affaire. Joke Schauvliege avait déjà déclaré, dans les journaux de Mediahuis publiés lundi matin, qu'elle envisageait, à l'instar de son homologue wallon, d'intenter une action en justice contre Volkswagen car les voitures concernées par la tricherie "ont eu un impact sur la qualité de l'air et vont donc influencer les résultats de la Flandre dans ce domaine".

"J'estime que nous devons donc rendre Volkswagen responsable des sanctions européennes si la Région ne répond pas aux objectifs de qualité de l'air", avait-elle ajouté. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK