Fraude de plusieurs millions lors de la vente de la Tour des finances

Le parquet de Bruxelles a entamé des poursuite à l'encontre de trois hommes d'affaires et deux sociétés luxembourgeoises pour une fraude de plusieurs millions d'euros lors de la vente de la Tour des finances, rapporte mercredi le journal la presse flamande.

En 2001, le gouvernement Verhofstadt Ier avait vendu le bâtiment dans le cadre d'une opération de sale-and-lease-back (vente et location). Le parquet de Bruxelles enquête sur plusieurs mouvements d'argent suspects liés à la vente à la suite d'une plainte de l'Inspection spéciale des impôts. Le parquet a constaté que trois hommes d'affaires avaient reçu des commissions suspectes pour leur intervention dans la vente à un groupe immobilier néerlandais. Il s'agit de plusieurs millions d'euros qui ont été éludés au fisc belge via des sociétés luxembourgeoises. Un des trois suspects, Michel B., était administrateur à la Société fédérale de participation jusque fin 2004 et travaillait comme conseiller auprès de Rik Daems, ministre des Entreprises publiques à l'époque et qui était chargé de la vente de la Tour des finances.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK