Frank Vandenbroucke annonce un meilleur suivi des personnes positives à un variant du coronavirus

Frank Vandenbroucke
Frank Vandenbroucke - © POOL OLIVIER MATTHYS - BELGA

Actuellement, 33.400 tests sont effectués en moyenne chaque jour. C’est trop peu, selon le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a), interrogé par la VRT. Il veut inciter la population à se rendre dans les centres de prélèvements, en particulier ceux qui ne se sentent pas bien ou qui pressentent qu’ils pourraient être atteints : "S’il vous plaît faites-vous tester", demande-t-il.

Par ailleurs, il veut un meilleur traçage des variants du virus, le variant britannique dont 6 cas ont déjà été rapportés, mais aussi les autres variants potentiels. Pour cela, le ministre a rencontré le microbiologiste Herman Goossens, la responsable Testing et Tracing Karine Moykens et Frank Robben, qui est derrière l’application Coronalert. Ils sont chargés de mettre en place de toute urgence un système qui permette un meilleur suivi des variants : lorsqu’une personne rentrée de l’étranger est testée positive au coronavirus, il faut que le prélèvement PCR détermine s’il s’agit d’un variant du virus, afin que cette personne soit immédiatement contactée par les services d’inspection sanitaire. Les inspecteurs devront s’assurer qu’elle respecte bien la quarantaine.

Extrait du JT de 13H00 du 10 janvier 2021 :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK