Francorchamps: la Région ne pourra plus payer

RTBF
RTBF - © RTBF

La Région ne pourra pas continuer à donner de telles sommes d'argent au circuit de Spa-Francorchamps. Tout doit être fait pour réduire le déficit, a expliqué le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt (PS), vendredi sur les ondes de BEL-RTL.

En 2009, l'organisation du Grand Prix de Formule 1 a engendré une perte nette après amortissement de 5 134 000 euros. A peine plus de 50 000 spectateurs avaient rejoint le circuit ardennais alors que l'équilibre ne pouvait être atteint qu'en présence de 70 000 spectateurs.

"Etienne Davignon est réputé comme étant un bon gestionnaire. Il a des pistes mais ce ne sera pas facile en quelques années. Mais en ces périodes de difficulté que nous rencontrons, un jour il faudra faire des choix. L'ampleur des montants mobilisés ne pourra plus continuer", a déclaré le ministre, soulignant qu'il "appartient au gestionnaire de limiter au maximum le déficit".

Jean-Claude Marcourt ne souhaite pas s'exprimer davantage sur la position de la Région avant la fin du Grand Prix, qui aura lieu le dimanche 29 août. Pour cette édition 2010, l'équilibre sera atteint si 65 000 spectateurs rejoignent le circuit. Vendredi matin, les chiffres n'étaient pas définitifs mais ils n'avaient pas encore atteint la barre des 60 000.

En juillet, la Sogepa avait réinjecté une somme de 5,4 millions d'euros dans Spa Grand Prix. Mais il s'agissait de l'exécution d'un contrat décidé sous l'ancienne législature wallonne. "Il ne s'agit pas d'une nouvelle tranche d'aide", a-t-on précisé au cabinet du ministre Marcourt.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK