François Gemenne: "Je pense que Paul Furlan prend les gens pour des imbéciles depuis le début"

Invité du journal télévisé de 13h sur La Une, François Gemenne, politologue à l'Université de Liège et chercheur à Sciences Po Paris, a confirmé les propos qu'il avait tenu mardi soir sur la Première. Selon lui, Publifin et Nethys font partie d'un "système de nature mafieuse".

Nethys met cependant la crédibilité de François Gemenne en cause et compte porter plainte au pénal contre lui. L'homme a été conseiller de José Daras (Ecolo) de 2002 à 2004 lorsque celui-ci était ministre au gouvernement wallon, comme le précise son profil LinkedIn. "M. Gemenne utilise ses titres et qualités académiques pour faire valoir des positions de nature strictement politique", déclare-t-on du côté de Nethys.

Pas de quoi intimider François Gemenne qui avait déjà tenu tête à Florian Philippot, le vice-président du FN, sur le plateau d'une émission de Thierry Ardisson en 2013. A la fin de l'interview, le politologue de l'ULg a indiqué qu'il "éviter[a] de [se] promener sur les parkings de Cointe". Une allusion à peine voilée à l'assassinat d'André Cools survenue sur un parking de Liège le 18 juillet 1991.

En quoi, dans l'architecture Publifin, voyez-vous un système mafieux ?

C'est un système qui a été mis en place par Stéphane Moreau et André Gilles pour étendre l'emprise du parti socialiste liégeois sur différents secteurs économiques et industriels de la vie liégeoise. C'est un système de nature mafieuse car il fait la loi lui-même, il distribue de l'argent à tout le monde pour que personne ne pose de questions. Les mandataires incriminés disent aujourd'hui qu'ils n'ont rien fait d'illégal. Le problème, c'est que ces pratiques seraient illégales dans de nombreux autres pays, ce serait du détournement public et des emplois fictifs. Mais ici, l'ensemble des partis ont décidé que ce serait légal simplement parce que Stéphane Moreau a arrosé tout le monde, y compris ses propres opposants politiques : le cdH et le MR.

C'est donc l'omerta, les politiques arrosés ne parlent pas, tout le monde se tient ?

Bien entendu. Il est certain que les véritables patrons dans cette affaire, ce sont Stéphane Moreau et André Gilles. Et toutes les démissions que l'on vient de voir sont des démissions de fusibles pour ne pas mettre en cause le système lui-même. Et personne n'a intérêt à dénoncer ce système puisque tout le monde en bénéficie. Tout le monde reçoit de l'argent. 

L'intercommunale Publifin n'en bénéficie-t-elle pas aussi ? Publifin a des intérêts privés via Nethys, et si le privé dégage des bénéfices, c'est bien pour l'intercommunale...

Pourquoi est-ce que Nethys dégage des bénéfices ? En raison des tarifs prohibitifs de l’électricité que payent les Liégeoises et les Liégeois. Ce n'est pas juste la bonne gestion de Nethys qui dégage des bénéfices, ce sont ces tarifs prohibitifs qui couvrent les pertes d'autres investissements dans le privé, notamment dans Voo qui est un groupe déficitaire de plusieurs centaines de millions d'euros depuis plusieurs d'années. En clair, Nethys joue au casino avec l'argent des Liégeoises et des Liégeois. 

C'est donc de l'argent public qui vient renflouer les déficits du privé ? 

C'est exactement cela. De la même manière qu'ils prennent des participations dans des journaux de la Côte d'Azur, Nice-Matin et La Provence. Est-ce que l'argent des Liégeois doit servir à participer aux capitaux de journaux du sud de la France? Je pense que poser la question, c'est y répondre. 

Paul Furlan pouvait-il ne pas savoir ?

Je pense que Paul Furlan prend les gens pour des imbéciles depuis le début. Son chef de cabinet adjoint en charge des pouvoirs locaux est administrateur à titre privé d'une des plus grosses intercommunales du pays. Paul Furlan était forcément au courant, d'autant qu'il est un ami personnel de Stéphane Moreau. Et donc il prend les gens pour des imbéciles, et doit à mon sens démissionner cet après-midi.

Vos propos sont forts. Nethys a réagi et affirme qu'il va vous attaquer pour calomnie et diffamation au pénal, est-ce que cela change quelque chose à vos propos ?

Je dirai que c'est exactement le propre d'un système mafieux : intimider ceux qui dénoncent vos pratiques. Ça ne m'étonne donc pas du tout. Cela ne change rien à mes propos, disons simplement que j'éviterai de me promener sur les parkings de Cointe.

Willy Demeyer condamne ces propos

Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, a tenu a réagir à la suite de ces déclarations. Il souligne "une réserve devant les débats du parlement, que je respecte". Avant de condamner les propos de M. Gemmene.

"Devant l’énormité de ces propos, je réagis en disant que c’est faux, injurieux et que ces propos n’ont rien de scientifique".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK