François Fornieri: "A chaque fois que j'ai pu être en conflit d'intérêts, je sortais de la pièce"

François Fornieri: "A chaque fois que j’ai pu être en conflit d’intérêts, je sortais de la pièce"
François Fornieri: "A chaque fois que j’ai pu être en conflit d’intérêts, je sortais de la pièce" - © Tous droits réservés

Mithra fête ses 20 ans d’existence, pour le plus grand plaisir de François Fornieri, PDG de l’entreprise pharmaceutique. L’homme d’affaires liégeois a organisé une fête ce jeudi soir à Cointe.

Même si l’humeur était à la fête, le dossier Nethys risquait de plomber quelques peu l’ambiance. Stéphane Moureau, qui devrait quitter l’orbite Nethys, pour rejoindre l’une des filiales de la société Win, rachetée par François Fornieri.


>>> À lire aussi : Qui est François Fornieri, l'homme qui "recase" Stéphane Moreau ?


Le PDG de Mithra appelle à la patience : "Notre actionnaire Enodia a demandé de vérifier un certain nombre de procédures. C’est en cours, la semaine prochaine, vous saurez si oui ou non les choses se sont passées dans la légalité."

Pour François Fornieri "On doit respecter la confidentialité. Si on ne le respecte pas, on risque des astreintes. Nous attendons l’avis d’Enodia. Si Enodia n’est pas d’accord, le deal ne se fera pas."

L’homme qui est à la fois administrateur de Nethys (vendeur) et le racheteur de Win explique : "A chaque fois que j’ai pu être en conflit d’intérêts, je sortais de la pièce et je ne négociais pas. Ce sont les autres administrateurs indépendants qui font le boulot."

Le prix de Win, la filiale de Nethys vendue fin mai, a-t-il été sous-évalué ? "Il y a une enquête en cours demandée par l’actionnaire. Il y a deux experts désignés, un sur le plan juridique et un auditeur de renom. C’est eux qui vont dire à l’actionnaire si le prix était sous-estimé ou pas."

Retrouvez aussi la clé de l’info du JT du 19-09-2019 pour mieux comprendre le dossier :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK