Le Roi reçoit les libéraux, le salut viendra-t-il de Ciergnon?

Les espoirs sont tournés vers Ciergnon, où le Roi consulte
Les espoirs sont tournés vers Ciergnon, où le Roi consulte - © ERIC LALMAND (belga)

On ne sait pas grand-chose, si ce n'est que le Roi consulte à Ciergnon. Toujours convalescent, il recevra les libéraux, ce mercredi, du nord et du sud du pays. Les six vont-ils reprendre les négociations sur le budget ? Le Roi va, en tout cas, tenter d'apaiser les tensions.

Ciergnon, un décor boisé où, du temps de Léopold Ier, c'était le loup qui était chassé. Cette fois, c'est la chasse aux idées noires et la pêche aux idées qui tiennent lieu de loisirs à Ciergnon.

Chasse aux idées noires: il faut traquer les nuages qui commencent à approcher de la Belgique, des nuages économiques qui en ont assez du temps politique incertain.

Les marchés se tendent, le crédit est plus cher, l'Europe est plus qu'au balcon, les avertissements se succèdent.

Pêche aux idées: la seule idée quasi possible, c'est la poursuite de la formule actuelle, c'est-à-dire, reprendre les négociations à six sous la houlette d'Elio Di Rupo. Sinon il faudrait changer de formateur.

Le Roi aura terminé ce mercredi les confessions de tous les acteurs. Il pourra dès lors imaginer un déblocage.

Lequel ? Le secret de la confession mais peut-être un sermon, une réprimande. Cela suffira-t-il à remettre tout le monde autour de la table ? La peur du loup aura peut-être raison des noms d'oiseaux.

Et l'incertitude politique chez nous préoccupe les marchés: mardi, les taux des emprunts d'Etat belges à dix ans ont grimpé. Ils ont dépassé temporairement la barre des 5%.

La Belgique n'est toutefois pas la seule touchée. D'autres pays de la zone euro ont connu de pareilles hausses, provoquées aussi par la crise de la dette en Europe.

Michel Lagase et JP

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK