Formation flamande: Jan Jambon a bouclé sa première rencontre avec le CD & V et l'Open VLD

La première rencontre entre les délégations de la N-VA, du CD & V et de l’Open VLD a débuté aux alentours de 11 heures à la Errera Huis, rue Royale à Bruxelles. C’est la résidence de fonction du ministre-président de la Région flamande. Elle devrait, selon toute logique, être prochainement occupée par Jan Jambon, qui est aux commandes de la formation d’un gouvernement flamand. La réunion s’est terminée une heure plus tard, vers 12h15.

Parmi les personnalités présentes autour de Jan Jambon, on notera la présence de Bart de Wever et de Ben Weyts (N-VA), de Gwendolyn Rutten et de Bart Somers (Open Vld), et de Wouter Beke et de Hilde Crevits, pour le CD & V.

La réunion de ce mardi a surtout été formelle. Elle était destinée à fixer le calendrier des prochains jours. L’objectif des 3 partis autour de la table est de conclure un accord dans les deux à trois prochaines semaines, selon quelques indiscrétions que Jan Jambon n’a pas voulu confirmer. "Je ne donne pas de timing, j’ai appris ça en politique, ce n’est pas très utile. Disons que j’espère atteindre un accord dans un délai acceptable", a-t-il plaisanté. Il s’est par ailleurs dit "content" de pouvoir démarrer les négociations, avec le groupe "le plus cohérent parmi les différents partis flamands".

La note, une base de travail

De son côté, Gwendolyn Rutten, la présidente de l’Open Vld, a préféré s’abstenir de tout commentaire. Hilde Crevits, ministre sortante de l’Enseignement en Flandre, a, elle, estimé qu’il y avait encore du pain sur la planche. "Il manque évidemment beaucoup de choses dans cette note, mais c’est bien normal. Vous ne pouvez pas détailler le contenu d’un projet gouvernemental en 7 pages seulement !" Elle a expliqué qu’elle mettrait notamment l’accent sur les matières liées à son précédent ministère. Comment, par exemple, mieux organiser l’enseignement maternel dans le nord du pays.

Une multitude d’autres points devront être abordés lors des nombreuses réunions à venir. Notamment le sort des provinces, que la N-VA voudrait supprimer. Ce qui est impossible, aux yeux du CD & V…

La suite, dès demain

Après cette première prise de température entre les 3 partis, les négociations se poursuivront dès demain en groupes de travail thématiques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK