Formation fédérale: Gwendolyn Rutten affirme l'unité de la famille libérale

Formation fédérale: Gwendolyn Rutten affirme l'unité de la famille libérale
Formation fédérale: Gwendolyn Rutten affirme l'unité de la famille libérale - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGAIMAGE

La présidente de l'Open Vld, Gwendolyn Rutten, a affirmé l'unité de la famille libérale lundi soir, à l'occasion des voeux de son parti.

"Nous travaillons ensemble à un pays qui soit meilleur pour tous les Belges. Nous ne voulons pas de blocage, d'une scission ou de l'immobilité. Nous avons un message très clair: 'l'union fait la force', 'eendracht maakt macht'", a-t-elle déclaré devant un parterre de militants et de mandataires, dont le président du MR, Georges-Louis Bouchez.

La présidente des libéraux flamands a exprimé son inquiétude devant la montée de l'intolérance en Belgique, en faisant notamment référence à l'incendie d'un centre pour demandeurs d'asile à Bilzen.

"Si nous nous taisons pendant les années 20, les sombres années 30 feront irrévocablement leur retour", a-t-elle averti.

Nous nous battrons pour nos idéaux

L'Open Vld voit également une menace poindre sur le droit à chacun de disposer de lui-même. Gwendolyn Rutten a visé les "forces conservatrices" qui mettent en cause la loi sur l'euthanasie. A ses yeux, il faut au contraire élargir ce droit à l'autodétermination en donnant le droit aux personnes atteintes de démence de mourir dans la dignité.

Le parti libéral flamand a été la cible des attaques de la N-VA ces dernières semaines. Le leader nationaliste, Bart De Wever, a accusé les libéraux de n'avoir pas voulu constituer un "front flamand" dans le cadre des négociations fédérales.

"Ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire, nous le déciderons nous-mêmes. Nous nous battrons pour nos idéaux, certainement si nous sommes attaqués", a-t-elle averti.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK