Formation fédérale : deux jours après une "réunion secrète", place aux bureaux de partis

Formation fédérale : deux jours après une "réunion secrète", place aux bureaux de partis
Formation fédérale : deux jours après une "réunion secrète", place aux bureaux de partis - © THIERRY ROGE - BELGA

Une réunion "secrète" qui a réuni socialistes, libéraux et écologistes fait beaucoup de bruit depuis ce samedi. Les trois familles politiques étaient réunies autour de l’informateur Paul Magnette pour jeter les bases d’un arc-en-ciel qui n’est pas du goût de tout le monde. Des bureaux de partis ont lieu ce lundi. Il sera intéressant de connaître les dernières positions.

La N-VA et le CD & V, qui n’étaient pas invités, crient à la trahison. Pour Bart De Wever, Paul Magnette s’est comporté comme un formateur. Cela n’entre pas dans sa mission. Et le chef de la file de la N-VA souhaite encore entrer dans la coalition. Il fourbit d’ailleurs ses armes.


►►► A lire aussi : Paul Magnette mise tout sur le VLD, Bart de Wever aussi


Quant au CD & V, il insiste pour que la coalition comporte la N-VA. Il demande même une mission de coformateurs entre Paul Magnette et Bart De Wever. Koen Geens, ministre de la Justice et négociateur CD & V dénonce l’envie d’aller toujours plus loin dans l’éthique. Il s’étonne de ne pas retrouver certains points dans la note de Paul Magnette. "Il faut respecter le passé, ce qu’a fait le gouvernement, son travail sur les pensions, la modération sociale… Pas question de recommencer. Je ne vois rien non plus sur le budget, rien sur la fiscalité", dénonce-t-il.

Du côté de l’Open VLD, on se dit heureux de l’ambiance constructive de la réunion. Il faut dire que Paul Magnette a mis de l’eau dans son vin. La note est devenue plus bleue et rencontre certaines demandes des libéraux flamands. Un parti qui pour se laisser courtiser demanderait une dot plus importante notamment au sujet du budget. Mais la majorité serait encore très fragile. Il faudrait le CD & V. Et là c’est une toute autre histoire.

Paul Magnette doit rendre son rapport au Roi lundi prochain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK