Forem: "La bonne direction a été prise", juge la société de consultance

Forem: "La bonne direction a été prise", juge la société de consultance
Forem: "La bonne direction a été prise", juge la société de consultance - © BRUNO FAHY - BELGA

La société de consultance PricewaterhouseCoopers (PwC) a relativisé mardi devant le parlement wallon l'analyse critique tirée le mois dernier d'un récent audit qu'il a mené auprès de l'Office wallon de l'emploi et de la Formation (Forem).

L'ensemble des objectifs fixés pas atteints

Révélé par la presse début mars, ce rapport d'évaluation commandé par le gouvernement pointait notamment le fait que l'organisme n'avait pas atteint "l'ensemble des objectifs fixés" dans son contrat de gestion 2011-2016.

Auditionné mardi après-midi en commission de l'emploi du Parlement wallon, PwC a nuancé cette interprétation négative. "Le Forem n'a pas atteint tous les objectifs fixés, mais il ne s'est pas éloigné de la route tracée. Et les objectifs fixés sont en cours de concrétisation", a assuré Serge Loumaye, partenaire chez PWC, devant les députés. Même si plusieurs défis subsistent pour l'avenir, il a tiré un bilan plutôt positif du travail accompli.

En 2010, "une institution littéralement en crise"

En 2010, a expliqué le consultant, le Forem était une institution "littéralement en crise", avec une informatique obsolète et des pôles Formation et Emploi complètement isolés l'un de l'autre.

"Il a fallu casser les baronnies et les chapelles. Cela a pris du temps, et cela en prendra encore, mais la bonne direction a été prise", a jugé M. Loumaye.

Partie prenante à ce débat en commission, la ministre de l'Emploi, Eliane Tillieux (PS), n'a pas caché que les objectifs fixés n'avaient pas tous été atteints lors du contrat de gestion quinquennal qui vient de s'achever.

Mais elle a souligné que le Forem s'était vu attribuer durant cette même période une série de tâches qui n'avaient pas été prévues dans son contrat de gestion, notamment la mise en oeuvre de la Garantie Jeunesse européenne ou encore l'intégration des compétences nouvelles découlant de la 6e réforme de l'Etat.

Devant les députés, la ministre a détaillé les contours du nouveau contrat de gestion du Forem pour la période 2017-2022. Un contrat sur lequel PwC a également émis un avis plutôt positif. "C'est un contrat de continuité, mais axé sur des objectifs et des échéances précis", a-t-il dit.

Des balises mises en place

Une série de balises ont notamment été posées en matière de contrôle de la disponibilité des chômeurs, pour la réforme des aides à l'emploi ainsi qu'en vue d'assurer une plus grande transparence. Une vingtaine d'indicateurs de performance ont été définis, lesquels permettront d'évaluer l'organe et d'adapter au besoin les politiques menées.

Quelques chantiers restent ouverts, comme un meilleur ciblage des aides, un affinement des services aux entreprises, et le positionnement du Forme sur le marché de la formation professionnelle.

Son plus gros défi reste toutefois la mise à jour de l'outil informatique, a pointé PwC. Une analyse que semble avoir bien intégré le Forem.

"Nous ne réussirons pas la dynamisation du Forem sans un outil informatique plus performant", a ainsi reconnu le président du comité de gestion du Forem, Didier Malherbe, devant les députés. La ministre Tillieux a rappelé à cet égard que 5 millions d'euros supplémentaires avaient été prévus à cette fin précise.

Les députés commissaires - tant de la majorité que de l'opposition - avaient préparé une batterie de questions précises et techniques, mais celles-ci sont pour la plupart restées sans réponse mardi en raison de l'absence de l'administratrice-générale du Forem, Marie-Kristin Vanbockestael, retenue à l'étranger. Celle-ci sera dès lors entendue le mois prochain par les commissaires.

Fort de 4.600 fonctionnaires, le Forem est le bras armé du gouvernement wallon en matière de formation et d'emploi. Avec 2,5 milliards d'euros par an pour son fonctionnement, il à lui seul capte 20% du budget de la Région wallonne.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir