Flashmob à Bruxelles: "Go Elio, go" pour la sortie du nucléaire

Les participants se sont réunis à 11h devant la Bourse pour exécuter une chorégraphie inspirée des pom-pom girls américaines lors des événements sportifs. Munis de pompons aux couleurs de la plate-forme "Stop and Go", ils ont mené une danse synchronisée au son d'une musique scandant des "Go Elio, go for green".

"Nous sommes à quelques semaines d'une décision du gouvernement quant à la fermeture d'ici 2015 de Tihange, Doel I et II, les trois plus vieilles centrales nucléaires belges. Par cette action, nous souhaitons rappeler au gouvernement la loi Deleuze votée en 2003 qui prévoyait la sortie progressive du nucléaire : entre 2015 et au plus tard 2025, c'est-à-dire dès que les centrales atteignent leur quarantième anniversaire", a indiqué Michel Genet, directeur de Greenpeace. "Nous voulons encourager le gouvernement à se tourner résolument vers les énergies renouvelables et mettre un terme aux gaspillages d'énergie", a-t-il encore indiqué.

Le lancement rapide d'une politique d'économie d'énergie ambitieuse et coordonnée afin de garantir un approvisionnement énergétique sûr et durable, compte également parmi les revendications de "Stop and Go".

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK