Financement des soins de santé: Maggie De Block et Willy Borsus défendent la réforme

Willy Borsus et Maggie De Block
3 images
Willy Borsus et Maggie De Block - © THIERRY ROGE - BELGA

La ministre des Affaires sociales et de la Santé Publique, Maggie De Block, et son collègue des Classes moyennes, des Indépendants et des PME, Willy Borsus, ont défendu lundi la réforme du financement de la sécurité sociale qu'a approuvé le gouvernement mais que dénoncent tous les syndicats ainsi que plusieurs mutuelles et mouvements sociaux d'envergure nationale.

Lors de la sixième réforme de l'Etat, un certain nombre de compétences ont été transférées aux entités fédérées, mais sans que les moyens financiers affectés à la sécurité sociale n'aient été adaptés. Un mécanisme provisoire a jusqu'à présent apporté une solution, ont indiqué Mme De Block (Open Vld) et M. Borsus (MR) dans un communiqué, expliquant avoir ainsi exécuté un point important de l'accord de gouvernement de l'équipe Michel. Le projet doit encore être débattu au parlement.

Simple, transparent et durable pour l'avenir

Les deux ministres assurent avoir mis sur la table du gouvernement - qui l'a approuvé le 16 décembre dernier - un nouveau système de financement "simple, transparent et durable pour l'avenir".

Selon eux, le gouvernement s'est inspiré des avis des partenaires sociaux pour mettre en place cette réforme. Ce qui semble curieux étant donné que ces mêmes partenaires sociaux dénoncent aujourd'hui ladite réforme.

Mme De Block et M. Borsus ajoutent que cette réforme du financement de la sécurité sociale "simplifie le financement alternatif" et "rend le système plus transparent". "Le suivi ou le monitoring des dépenses est sensiblement amélioré afin de pouvoir intervenir rapidement et adéquatement en cas de problèmes. La clé de voûte est la dotation d'équilibre, qui assure l'équilibre", souligne leur communiqué.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK