Fin du changement d'heure: la Flandre demande de reporter le choix d'un an

Geert Bourgeois, ministre-président flamand
Geert Bourgeois, ministre-président flamand - © DIRK WAEM - BELGA

Le gouvernement flamand a adopté ce vendredi une note réclamant le report d'un an du choix à faire entre l'heure d'été ou d'hiver, dans le cadre du projet de suppression du changement d'heure semestriel.

La Commission européenne a proposé de supprimer ce changement d'heure avant les élections européennes de mai 2019. Elle attend des États membres qu'ils lui disent d'ici avril quelle heure, de celle d'été ou de celle d'hiver, ils garderont toute l'année. Ceux qui choisiraient l'heure d'été changeraient d'heure une dernière fois fin mars prochain, les autres fin octobre prochain.

Le gouvernement flamand accepte le principe de supprimer le changement d'heure, mais demande plus de temps pour choisir entre heure d'été et d'hiver. "On a interrogé tous les secteurs de Flandre, et aucun choix précis ne ressort. Il faut aussi et surtout en décider avec nos plus importants partenaires européens, le Benelux, l'Allemagne et la France, et trouver un consensus", a expliqué le ministre-président Geert Bourgeois. Pour dégager le règlement le plus commun possible, l'exécutif flamand propose un délai d'un an de plus.

Le gouvernement fédéral, lui, n'a encore pris aucune décision. Selon Charles Michel, interrogé par la RTBF, les Pays-Bas plaident eux aussi pour un report. La question sera évoquée lundi à Graz (Autriche), lors d'une réunion informelle des ministres des Transports et de l'Environnement de l'Union européenne.

Charles Michel ce matin sur les antennes de la Première:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK