Fin de mission royale pour Rudy Demotte et Geert Bourgeois? Réponse ce lundi

Les deux préformateurs ont entamé leur mission le 8 octobre et ce lundi à 15H30, le socialiste, Rudy Demotte et le nationaliste flamand, Geert Bourgeois, feront rapport au Roi. Leur mission était de vérifier et d'approfondir le constat établi par Johan Vande Lanotte et Didier Reynders qui évoquaient, dans leur rapport du début octobre, des pistes de compromis possibles entre le PS et la N-VA, associés au MR, à l'Open VLD, au CD&V et au sp.a. Mais, selon nos informations, à l'heure du premier bilan, on ne peut pas vraiment parler de résultat positif. Pas de fumée blanche en vue. 

Paul Magnette et Bart De Wever se sont vus

C'était l'un des objectifs des deux préformateurs, impliquer le PS et la N-VA dans des discussions. Et ce fut le cas. Paul Magnette, le nouveau président du PS et Bart De Wever, le président de la N-VA se sont rencontrés et ont discuté. Des avancées auraient même eu lieu sur certains points. Mais dans le même temps, les points de blocage demeurent nombreux et importants. Comme le disait Rudy Demotte lors de son entrée en fonction: "Nous marchons très clairement dans un champ de mines."

Que va décider le Roi?

Le Roi pourrait décider de lancer de nouvelles personnalités pour tester d'autres pistes. Jusqu'à présent, avec Johan Vande Lanotte et Rudy Demotte, les socialistes ont déjà été sollicités. Même chose pour le MR et la N-VA avec Didier Reynders et Geert Bourgeois. Du coup, ce pourrait désormais être au tour du CD&V ou de l'Open VLD d'entrer dans la danse. La clé pour former un gouvernement avec ou sans la N-VA est dans leurs rangs.

Et le nom de Patrick Dewael, le président VLD de la Chambre, est notamment évoqué. Il a du poids, de l'expérience et il est considéré comme un sage tant du côté francophone que flamand. Mais le Roi pourrait aussi demander à Rudy Demotte et à Geert Bourgeois de rempiler pour se donner du temps, encore du temps. Mais ce ne serait pas le scénario le plus probable. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK